Mon potager en sol vivant ! par Vincent Levavasseur

De Triple Performance
Aller à :navigation, rechercher
Vidéo - Ver de Terre production (5 fév. 2021) - Vincent Levavasseur - Durée : 130 minutes

Thumbnail youtube t yXy9lcdSk.jpg

SOMMAIRE :


Introduction : 0:00:30

Historique du vivant : 0:09:16

Les fondamentaux : 0:16:43

Préparer son sol : 0:30:19

Semer, planter : 1:02:07

Désherbage et ravageur : 1:26:38

Tour de jardins : 1:46:49

Conseils de lectures, de chaînes YouTube et vidéos : 01:58:08


Prochaine session de l'atelier pour aller encore plus loin : https://www.verdeterreprod.fr/agenda-formations/atelier-mon-potager-en-sol-vivant-2-2/


Transcriptions

donc je me présente pour ceux qui me

connaissent pas je m'appelle vincent
levasseur je suis maraîchers
depuis c'est ma sixième année là cette
année
c'est ma sixième année de maraîchage
donc je suis installé du j'étais une des
premières fermes à s'installer
directement sur prairie à faire une
transition prairie légumes sans aucun

Afficher la suite

travail du sol donc une des premières

fermes du réseau amusé à s'installer
100% sans travail du sol d'un
directement et puis donné que cette
installation a bien réussi elle a réussi
parce que j'ai pu m'inspirer du réseau
maraîchage sur lyon d'une réseau
maraîchage celui vent qui m'a guidé et
en particulier j'avais travaillé
installations pour me former à
l'installation j'avais travaillé chez
les frères mulet et c'est à ce moment
que j'avais découvert le réseau
maraîchage survivants et et ce réseau
s'est fortement solidifier la ses toutes
dernières années ça allait très vite
mais ça allait très fort et aujourd'hui
il ya un gros impact parce qu'on a
une cartographie sylla de tous les
acteurs à chaque fois vous voyez des des
points quand on voit le numéro par
exemple 35 si vous voyez bien mon écran
à côté de lyon ça veut dire qu'il ya 35
maraîchers après vous pouvez zoomer voir
qu'il y en a vous pouvez cliquer sur les
sur les sur les fermes pour pouvoir voir
un peu le réseau maraîchage sur les
dents et donc c'est allé assez vite
c'est allé assez vite parce qu'on a fait
une stratégie un peu particulière dans
le réseau maréchaux celui de diffuser
librement toutes les connaissances à
travers donc la plateforme youtube donc
vous connaissez 80% d'entre vous la
connaissent dont jour encourage
d'ailleurs si vous voulez approfondir
on a fait une sélection récente de six
vidéos la 1 2 3 4 5 6 les vidéos de
référence sur les seules vivant et ça
pose un peu les bases alors peut-être
que vous en avez déjà vu quelques unes
mais pas tout ça pose les bases de tout
ce qui est maraîchage alors on quand on
a pas te parler de potager on va pas
forcément parler de maraîchage
nécessairement avec tous vos
l'économique tout volet professionnel
que ça engendre mai
donc je vous montrais sur la carte la
carte du réseau sur le site maraîchage
se liant la carte du réseau et ensuite
je montrais la chaîne youtube et et je
vous représentez la lessive vidéos qui
sont ici donc si vous tombez sur si vous
cliquez sur le petit logo maraîchers se
liant au tombé sur cette page et vous
voyez ci vidéo de référence ont été
sélectionnés parmi toutes les centaines
de vidéos qui sont sur internet pour
pouvoir approfondir le sujet de du
maraîchage sur seules vivant c'est pas
forcément une sujet aujourd'hui puisque
nous c'est plutôt le potager du
particulier malheureusement on s'est
concentré à faire des rides et des
vidéos qui s'adresse à des
professionnels pas forcément des
particuliers pour les particuliers on
est en train de de préparer des vidéos
spéciale dédiée pour ça d'ailleurs ce
que l'on va faire aujourd'hui va
permettre de nourrir de nourrir la
chaîne youtube directement et donc
d'alimenter les vidéos de référence pour
les particuliers et puis donc ma
richesse olive ans et une diversité
si vous regardez sur le site internet il
ya une diversité de nos portes ouverts
de visites de fermes de formation
d'événements qui sont programmés et qui
qui font la richesse du réseau et qui
avec tout un tas de groupes locaux qui
sont structurés donc qui est vraiment
plutôt dédié pour tout le monde pro et
puis comme cette chaîne youtube a très
bien fonctionné on a continué avec la
chaîne youtube vers de terre production
donc on a créé vers de terre production
avec françois mulet avec conrad shreiber
et donc là vous la connaissez aussi pour
plupart d'entre vous
et donc cette chaîne youtube et
s'adresse à toutes les agricultures
possible aux agricultures en céréales en
élevage en arboriculture et donc ça
s'adresse à tout moment donc si vous je
vais faire un peu référence d'ailleurs
au fur et à mesure de mon propos ah ça
assez chaîne youtube parce que c'est via
aujourd'hui ce média qu'on peut
approfondir facilement un sujet qu'on
peut aller creuser des connaissances
précises donc je ferai référent donc
aujourd'hui mois concrètement
concrètement je suis donc président de
l'association normande maraîchage sol
vivant normandie je suis directeur de
vers de terre production et puis je
continue à travailler sur ma ferme sur
le maraîchage aussi un atelier de poules
pondeuses et puis on a monté un espace
test sur la ferme qui permet de faire
cette diversité de tâches que je mène
aujourd'hui de front voilà pour quelques
mots pour présenter donc ma ferme effet
il ya dix hectares de 2,2 de terre dont
un hectare un gros hectares de
maraîchage
et je ça fait plus déjà plusieurs
ateliers conseils que l'on fait à
l'adresse des particuliers des
jardiniers amateurs pour pouvoir
promouvoir largement la mise en place de
ces jardins au service de la reconnexion
aux vivants la reconnexion aussi à notre
santé aux bons produits
et puis essayer de deux de faire
diffuser ses idées de l'intérêt des sols
vivants dans toute la société c'est
quelque chose qui nous tient vraiment à
coeur
et donc c'est pour ça aussi qu'on est là
aujourd'hui donc grâce à ver de terre
production qui organise un peu à la
diffusion et leur creux la diffusion de
cette journée qui a organisé tout tout
processus d'inscription et donc je vous
remercie de nous soutenir directement en
participant à cet atelier qui nous
permet de faire perdurer sur ce travail
de diffusion des connaissances en open
source
suite à cette petite introduction je
vais vous présenter le programme il va
se dérouler donc en deux temps on va se
donner jusqu'à 20 heures maximum
on va te faire d'abord pour faire un
temps très théorique où on va présenter
enfin théo théorique est très sous forme
un peu de conférences pour vous
expliquer tous les points importants du
seul vivant très rapidement en technique
comment concrètement on peut observer un
seul savoir s'il va être autofertile
est-ce que ça va pousser tout seul ou
pas et puis ensuite voir au niveau
technique qu'est ce que concrètement
concrètement comment est ce qu'on fait
pour semer comment est ce qu'on fait
pour planter dans un sol vivant et puis
après on abordera rapidement la question
des ravageurs et puis un tour de jardin
pour se créer un imaginaire se créer un
référentiel d'image qui soit
enrichissant pour
pour vous donner envie pour vous sachiez
à quoi ressemble finalement le
maraîchage sur ce levier donc est ce
qu'il ya des questions avant qu'on
commence
ceux-ci des remarques et puis ensuite on
va se mettre sur la présentation du sol
vivant
donc n'hésitez pas à interagir peut-être
de manière préférentielle en utilisant
l'onglet conversation et puis s'il ya
même des questions à chaud à prendre le
micro pour pouvoir échanger a aucun sur
aucun sujet aucun problème et puis après
cette partie très ouvert beaucoup parlé
ce sera plus le temps de les changes de
ce2 de s'approprier vos photos voir si
vous avez des questions et j'aurais dû
coup du coup toute la la fin de la
séance jusqu'à jusqu'à 20 heures le
temps de répondre à toutes vos questions
et généralement on y arrive parfaitement
à traiter même si on est un peu nombreux
à traiter toutes les questions des uns
et des autres particulière qui
n'auraient pas trouvé réponse dans la
première partie
donc on va commencer
sur déjà redonné un peu l'historique de
qu'est ce que c'est l'histoire des
caisses que c'est le sol vivant
pourquoi est ce qu'on fait en fait
première question pourquoi on va
chercher à faire des sols vivants et
bien pourquoi pourquoi on a cherché à
faire un potager sur ce levier ont
plutôt qu'un potager conventionnelle et
b donc il ya évidemment l'intérêt de
d'arrêter de travailler du sol d'arrêter
le désherbage et d'arrêter la
fertilisation ça va pousser spontanément
sans apport d'engrais chimiques
on voit aussi qu'il ya quand même
relativement moins de maladies sur des
plantes en bonne santé sur des sols avec
une forte activité biologique que c'est
respectueuse de l'environnement sur
l'aspect stockage du carbone
arrêt de la dégradation des sols par
l'érosion que c'est respectueux sur le
fait qu' on va garder des grosses
populations de vers de terre on va voir
juste après on peut aussi moins rose et
parce qu'on a une meilleure meilleures
réserves d'eau quand on a des sols qui
sont riches en matière organique et on a
aussi des bons rendements donc ça nous
fait déjà beaucoup de bons points dès le
départ pour nous donner envie d'aller
vers des systèmes sur celles vivant et
qu'elle quel est l'historique historique
c'est que finalement on n'a pas inventé
tant de choses que ça quand on a lancé
le réseau maraîchage celui déjà dans les
années 500 il ya des traces humaines via
des dents dans la main zoni de terre
noire en plein coeur d'une amazonie où
les terres sont très pauvres
il ya des zones qui sont extrêmement
riches en matière organique et quand on
plante un maïs dans cette terre-là il va
pousser il à faire trois mètres de haut
quand on va planter dans le sol qui est
juste à côté qu'à la même couleur que le
bas de cette photo et b on va avoir un
maïs qui va être touchée tiff et du coup
il ya eu cette capacité déjà ya
longtemps à créer des soldes une
exceptionnelle fertilité et qui a
traversé le temps que des sols qui ont
traversé le temps
ça fait 1500 ans que ça existe c'est
daté au carbone et on sait que ces
salles on peut encore les cultive
aujourd'hui très facilement bon c'est la
jungle autour ou à celle amazonie donc
c'est pas c'est le long du fleuve
amazone c'est pas évident à d'accès mais
en tout cas les sols sont toujours
exceptionnellement fertile et puis un
peu plus récemment quand on regarde les
techniques de maraîchage autour des
grandes villes et en particulier paris
et londres est d'abord paris d'abord
paris avait une excellence au 19e siècle
dans la production de légumes en
ceinture immédiate de la ville avec un
concept qui était basé sur les apports
massifs de carbone et du coup derrière
d'avoir des systèmes très fertile grâce
aux apports de carbone de fumier de
cheval et qui permettait d'avoir des
sols très riche de chauffe et aussi un
peu avec les systèmes de couche chaude
est donc très intéressant finalement de
revenir à cette technique là et de
comprendre qu'est ce qui s'était passé à
ce moment là et pourquoi finalement
paris était autonome aujourd'hui paris
ne l'est plus du tout bon il ya eu entre
deux à une grande différence de
dévolution la démographie mais quand
même il ya il y avait sept ce savoir
faire qui est reconnu et il ya des très
beaux livres qui explique comment est-ce
qu'ils arrivaient à voir un melon sur
les tables parisiennes dès la deuxième
quinzaine d'avril ce qui nous paraît
inconcevable en normandie aujourd'hui
d'avoir melons etc
suite à ça plus récemment mais il ya eu
un phénomène qui est très mal connu qui
s'appelle le 2 ball le dust bowl c'est
d'une tempête dans tout le middle west
américain
il ya eu d énorme tempête de terre ou
les la terre emporté les maisons emporté
les cultures c'était le vraiment le
chaos et une énorme migration d'une zone
qui a quasiment aussi grande que la
france en moins mieux des états unis à
cause de ces deux catastrophes
climatiques et ça fait beaucoup
réfléchir parce qu'en fait ceux de ce
bol est apparu suite au retournement des
prairies et bisons de cette partie là
des états unis et au bout de 4 52 la
bourre sur les prêts émises ont ils ont
créé le désert ils ont créé le désert et
c'était l'une des premières prises de
conscience de l'impact récente du
travail du sol sur les paysages mais on
peut aussi le voir dans le bassin
méditerranéen où finalement on a
beaucoup de désert aujourd'hui en
espagne dans tout pour tomber à
marseille à montpellier c'est déjà
région quasi désertique
alors que c'était auparavant les l'ère
romaine des régions fertiles et donc on
a on a compris à travers en particulier
le dust bowl le que le travail du sol
avait un impact énorme sur la fertilité
des sols sur la destruction des scores
et ensuite plus récemment vous
connaissez le mouvement la permaculture
dont l'un des fondateurs et fukuoka qui
a travaillé sur l'établissement de de
pratiquer sans travail du sol sans aucun
travail du sol ce qui est une vraie
nouveauté parce que tout le moyen-âge et
est basée sur le travail du sol beaucoup
moins profond beaucoup moins intense
qu'on a accéléré
il faut qu qu'à trouver des techniques
pour produire du blé du riz sans aucun
travail du sol
et puis peut-être vous connaissez emilia
slip pas forcément extrêmement médiatisé
qui dans les années 80 a développé des
premières but sur paille sans aucun 500
travail donc plus près de chez nous
puisque c'était en france décidé
d'appliquer ce que les concepts de deux
cultures sans travail du sol en france
et puis aujourd'hui et b le réseau
finalement la richesse au liban a repris
ce dossier là et donc a été un des
premiers réseaux bas à qui a proposé des
tic des bras technique de culture sans
aucun travail du sol pour produire des
légumes et c'est pour ça que je suis là
aujourd'hui c'est parce que on a fait
tout ce travail de de construction de
référence de compréhension l'agronomie
qu'on a pu adapter techniquement à aux
exigences de la culture légumière
mais en reprenant finalement une
synthèse de tout ce qu'on a vu
précédemment autant ce qui s'appelle la
maison de conservation des sols qui a
été le mouvement de réaction par rapport
aux 2 bol que la permaculture de fukuoka
ou que le système thérapeute de terra
preta des indiens alors aujourd'hui tout
un écosystème autour de la culture du
vivant avec vous en connaissez peut-être
quelques uns parmi eux
parmi ces acteurs avec pour la lecture
du vivant exauce pression c'est autant
locaux fort historique qui reprennent
cette thématique des sols très fort je
vous laisse je vous laisserai ses
diapositives pour que vous puissiez
approfondir si vous le souhaitez
alors après ce premier un peu
c'est historique on va revenir aux
fondamentaux mais de manière très
succincte et puis je vous renvoie aux
vidéos jeux de référence là qui sont sur
la chaîne youtube ma richesse se liant
si vous voulez approfondir
mais finalement le constat de départ de
tout notre de tous nos travaux c'est de
constater que à part dans des conditions
extrêmes où il ya trop d'eau où il ya
trop de soleil où il fait trop froid
dans tous les autres cas s'installe
naturel spontanément sans aucun effort
des systèmes de production qui qui sont
très productifs une forêt va produire
autant que nos meilleurs systèmes
cultivées en termes de biomasse pour
dire autant de voix autant de racine et
autant que peut-être de fruits pas
forcément digeste pour loeb va forcément
nutritifs mais avec une vraie production
en tout cas de feuilles de carbone qui
est équivalente à un système d'un blé ou
de maïs
et ce dans une grande diversité de
contextes pédoclimatiques et donc ça
pousse tout seul le vivant et la
question est pourquoi ça ne pousse plus
tout seul pourquoi est-ce qu'on
travaille le seul alors que dans la vie
vent ont un seul mais quasiment jamais
travaillé à part à sanglier qui va armer
un bout de terre mais c'est un
insignifiant et du coup quelles sont les
grandes règles du vivant c'est les
question qu'on s'est posée est ce qu on
a surtout découvert c'était qu'il y
avait une rue une recette miracle pour
polluer pour détruire les sols pour
détruire les sols et mais on fait du
café
donc on prend la matière fraîche qui est
le café c'est le sol on ajoute de l'eau
et on passe tout dans un grand mix
heures le mixeur
c'est ça peut être cette machine qui
s'appelle une herse rotative ça peut
être une charrue ça peut être un
motoculteur
ça peut être une bêche à l'échelle du
jardinier est sacré le café et le café
c'est pas normal de voir des idées de
l'eau trouble de l'eau trouble ça veut
dire de l'eau qui s'est chargé en sol
ça veut dire que le sol par à la rivière
part dans la mer et que vous êtes en
train de
diminuer l'épaisseur de votre seul petit
à petit et à force on crée un désert
comme s'est passée dans dans la
méditerranée une autre manière d'imagés
ça c'est prendre tout simplement une
mode le srec test vous prenez une mode
vous la poser dans l'eau donc voilà ce
qui se passe sur un seul de forêt on
pose de la mode dans l'eau nous reste
relativement clair la mode ne bouge pas
tant et par contre si on prend un sol
qui a été travaillé tout simplement on
pose alors au débat évidemment l'ol est
clair et ensuite l'eau un petit peu plus
trouble et surtout la mode s'est
dissoute ne résiste pas à l'eau est en
fait mais c'est une bonne manière de
modéliser le comportement de résistance
de nos sols quand il pleure grand coup
et donc c'est des petits outils qui nous
permettent de savoir si notre sol et
résilients à l'eau et c'est l'un des
premières clés s'est gardé son sol pour
pouvoir ensuite le cultiver sereinement
alors évidemment si on prend une un seul
travail et qu'on aura vu beaucoup de
matière organique tout d'un coup il
résiste à l'eau et ça c'est une photo
d'un seul qui était hétéro qu'heureux
enrichi en matière organique
mélanger et à ce moment là tout un
miracle les champignons recolonise
extrêmement rapidement en moins de 48
heures tout le sol et lead le sol
devient résistant alors
on a parlé de résistance à l'érosion et
puis un des concepts clés de cette
agronomie des seules vivant c'est l'auto
fertilité des sols c'est comprendre
l'auto fertilité des sols qu'est ce qui
fait qu un seul pouce tout seul
alors quelles sont les grandes clés qui
permettent cette auto fertilité cette
capacité à pousser tout seul hé bé c'est
d'avoir une source d'énergie constante
qui est le soleil d'avoir des apports
comme régulier de pluie d'avoir du co2
et quand on a tout ça on peut réaliser
des plantes dont on fait de la
photosynthèse la foule donc la clé il ya
que les systèmes avec des chloroplastes
qu'ils sont capables de faire la
photosynthèse on en est incapable de
produire des sucres et ses sucres le
vivant il en couches une énorme une très
très grande partie sur le sol il le
laisse tomber au sol où ils le laissent
ils créent sous forme de racine chaque
année les racines ont re toutes les
radicelles meurent elles renaissent un
arbre il ya 50% de sa biomasse qui sous
forme de feuilles qui tombent chaque
année et aussi 50% de racines de petit
rat dit celle qui meurent chaque année
qui sont recréés chaque année est donc
sacré énormément de 2,2 de sucre un de
sucre de chaînes carbonées de carbone
qui sont créées par les plantes et qui
sont restitués au sol et l'auto pourquoi
est-ce que ça pousse tout seul dans la
forêt ou dans la prairie
parce que il ya tout un tas de
d'organismes vivants qui sont dans le
sol donc des vers de terre des maths des
nématodes des collemboles des diptères
tout un tas de
de faune il ya aussi énormément de
champignons énormément de bactéries qui
vont digérer ces sucres et les restituer
immédiatement aux plantes et une autre
partie qui leur est tout de suite a géré
par l'appelant parce que la plante en a
pas besoin et qui va être transformé en
humus donc la fameuse humus ou matières
organiques et ça va être vraiment la
réserve l humus que ce que c'est c'est
le stock c'est le scellier c'est la cave
la cave et le scellier est là le garde
manger de la maison et quand il ya
besoin et b la plante va pouvoir en
faisant une symbiose donc une
association gagnant gagnant avec des
bactéries de ce champignon récupérer
tout ce qui a été rangé dans le
garde-manger et donc il y associer ce
n'est pas qu'un gars de manger c'est
aussi une réserve d'eau parce que plus
il ya de d'humus dans un salon plus il
ya de réserves d'eau potentiel mais on
peut encore on peut ranger de l'eau dans
un seul c'est proportionnel au taux de
matière organique
donc c'est comme ça que fonctionne un
seul vivant c'est en récupérant en
recyclant tout ce qui est produit par la
plante dès le départ et le grand drame
de l'agriculture aujourd'hui c'est que
ont détruit les champignons les
bactéries les microphones à coups de
charrue une un passage de chars russes
et -80% de vers de terre et les vers de
terre
c'est à peu près un quart de la faune
d'un sol c'est à peu près toujours cet
ordre de grandeur la donc moins 80% de
vers de terre comme vous mais chez
propre nom un potager
donc première à un premier drame de la
rupture deuxième drame
toutes les pages d'un blé les palais les
pailles du maïs ne sont pas restitués au
sol on enlève à manger au sol et du coup
ça ne pousse plus tout seul du coup il
va falloir nourrir en direct avec de la
chimie les plantes et puis ensuite
étonnamment résisté à tout un tas de
maladies qui se met en place parce que
les plantes sont mal nourris sont
carencés et donc ça va être là la
difficulté
alors là on voit un peu des zooms sur
les différents acteurs en particulier la
colle du seul acquis et qui s'appelle
l'agglo malines qui permettent de
résister à l'eau on voit aussi tous les
petits fils de champignons qui qui se
structure autour de la matière organique
les fameuses cabanes de vers de terre
les fameuses maisons un ver de terre
sous des masses de tueries tulle et puis
pour résumer tout ça rapidement de
manière assez synthétique c'est dire
finalement le sol c'est une maison c'est
un lieu où il ya qui héberge des
habitants et c'est important d'avoir une
maison en bon état donc une maison
conviendrait retourner chaque année vous
sentirez très mal de dents si je prends
votre maison chaque année coupe des meet
our ça va être difficile de vivre
sereinement dedans et puis si vous la
tranchée avec avec une avec une colline
est avec une souffleuse ça va être
compliqué d'avoir l'eau la lumière à
tous les étages alors alors que les
réseaux ni corréziens se sont des longs
fils qui peuvent parcourir plusieurs
mètres et avoir une super maison en bon
état qui n'est jamais travaillé c'est
une chose mais si le frigo et d'espérer
désespérément vide et bien la maison ne
va pas être entretenue personne va
réparer les fuites de la toiture
entretenir les galeries dans le sol et
du cou
la maison va finir par se délabrer le
sol va finir par se tasser se compacter
et donc le 2 avoir une maison en bon
état première chose deuxième chose avoir
de la nourriture un garde-manger bien
remplie et s'assurer que chaque année
lié de quoi nourrir les habitants du sol
alors ça on a pu le quantifier on a pu
quantifier qu'est ce que produit une
prairie qu'est ce que produit une forêt
pour que ça pousse tout seul
quoi qu'il arrive après et b ont la
quantifier quantifier ces deux kilos de
matière sèche par mètre carré et par an
dans tonnes à l'hectare ce qui constitue
finalement 15 cm de foin ou de paille un
centimètre de copeaux de bois les fameux
bérets ce broyat bois raméal fragmenté
donc un centimètre de bois ou 10 cm de
broyage de déchets vers un mélange entre
du compost et qui est générée à partir
de dans les déchetteries juste avant
qu'il est complètement composter j'ai
parlé de broyage vais pas parler de
compost quand il n'a pas encore
composter et donc deux kilos de matière
sèche par mètre carré par an voilà on
peut les ordres de grandeurs dont a
besoin un seul pour se nourrir et c'est
bien d'avoir ça en tête
alors
après on peut classifier ces différents
types de matières organiques et on va
l'on rentre un petit peu dans les
chiffres mais c'est intéressant on a
parlé de l'intérêt d'avoir des chaînes
le plus carbonées possible parce que son
camp fait carbonées qui sont mangés par
l'activité biologique c'est des chaînes
carbonées qui nourrissent les vers de
terre qui nourrissent les champignons
qui nourrissent les mycorhizes il ya
trop peu plus à cette carbone aussi tout
le carbone est devenu de l'humus du
carbone stable il n'y a plus rien à
manger pour l'activité biologique et
donc finalement un compost c'est de
l'humain stable c'est l'accumulation de
matches organique qui a été digérées par
des bactéries par des champignons dans
le tas et si vous donnez salle à manger
un ver de terre il a plutôt pas trop
avoir grand chose à manger voire pas du
tout du coup c'est intéressant de
connaître le nil intensité de carbone
qui a dans dans ce que l'on pourrait
donner au sol et donc on va classer les
matières organiques qu'on pourrait
apporter au jardin pour nourrir le sol
en fonction de différents c'est sûr end
rapporte carbone azote si vous vous les
voyez ici donc le brf c'est le bois les
délais copeaux de bois
c'est très riche en carbone tandis que
la du compost des tontes de gazon des
fientes de volailles on aurait pu faire
a ajouté qu'ils sont même encore en
dessous de 10 sont moins riches en
carbone et du coup vont moins nourrir
l'activité biologique
donc je présente et c'est car ces
différentes matières organiques
on y reviendra tout à l'heure dans tout
ce qui est remise en vie des sols juste
après et en fait on voit que bas plus
vous apportez de carbone plus ça va
booster la fameuse auto fertilité et si
vous ne mettez que du compost sur vos
sols il ya un risque à un moment donné
votre seul se tasse parce que vous
donnez pas à manger aux vers de terre
donc ils bossent plus et donc ils ne
font plus les galeries n'entretiennent
pas la maison et la maison se sait que
s'effondre sur elle même
donc attention à apporter des matières
organiques carbonée c'est là où je parle
ici de ces suresnes supérieure à 20 donc
n'hésitez pas si c'est pas clair à
réagir
et voilà un petit peu pour aller très
vite donner un peu les bases de l'auto
fertilité des sols
comment ça comment ça fonctionne un
point de vue théorique je renvoie en
vidéo si vous voulez approfondir
on peut dire on peut parler pendant des
heures des mycorhizes de champignons de
vers de terre mais je vais par rapport
au temps qui nous est imparti
je donne que le résumé rapide
donc si ça vous va mais on va on va
passer sur la partie préparer son sol
et alors
pourquoi on parle d'eux
ganic est pourquoi on parle de préparer
son sol quand on parle de potager c'est
parce que l inverse du système d'une
prairie ou d'une forêt quand on récolte
des légumes on prend quasiment tous et
on laisse rien quand on récolte des
poireaux on arrache toutes les feuilles
en arracher les races la majorité des
racines avec on laisse absolument rien
au sol alors que si on récolte en
exemple de conservation du blé on peut
récolter le grain et laisser la paille
et les racines on peut récupérer
colleter l'épi de maïs et laisser les
paille de blé
on peut aussi récupérer l'herbe d'un
champ d'une prairie et laisser tout le
système racinaire qu'encore beaucoup
plus denses et donc c'est c'est la
grosse difficulté des légumes c'est que
ce sont comprends absolument tout quoi
on prend absolument tout quand on
récolte une carotte quand on récolte un
poireau quand on accole des tomates on
laisse un petit peu de fans non les spas
2 kg s plutôt 200 grammes par mètre
carré
donc c'est insuffisante du coup bas les
légumes on tour été chouchouté vous
allez jamais vous promener au bord d'une
et trouvait au bord de votre chemin un
chou fleur de 600 grammes un pied de
tomate extrêmement bien fourni ça c'est
pas compétitifs par rapport au vivant et
du coup on les a toujours chouchouté on
les a empêchés d'avoir une concurrence
avec de l'herbe
surtout au démarrage on les a peut-être
arrosé aussi au démarrage parce que
c'est toujours stressant pour un
printemps plein pieds de tomates de se
trouver transplantés et donc c'est et
c'est pour ça qu'on s'est tourné dans le
réseau maraîchage survivants sur des
apports extérieurs de matières
organiques pour pouvoir compenser ce
manque à gagner pour l'activité de logix
ce besoin de nourriture car l'activité
biologique pour que derrière nos légumes
plus réellement tout seul
je préciserai la ferme la zone juste
après je vais revenir juste après je
vais d'abord parlé un petit peu
d'évaluation du potentiel de fertilité
d'un seul
donc la question c'est que maintenant
qu'on sait bon que ça pousse tout seul
quand on apporte du paillage quand les
salles sont toujours couverts jamais
travaillé la question c'est si
j'installe mon potager demain dans un
coin de mon terrain est ce que ça va
pousser ou pas comment est ce que je
peux savoir si mon seul et autofertile
ou pas alors pour répondre à cette
question on va regarder différents
paramètres mais le bleu l'un des
premiers l'un des plus faciles c'est de
regarder la pousse spontanée qu'est ce
qui se passe si on fait rien
qu'est-ce qu'il se passe si on ne croit
pas à quelle hauteur sa puce est donc
mon petit bonhomme
si vous avez une pousse spontanée de 3,2
à hauteur de la suisse a fait ça fait ça
fait 0 3 kg par mètre carré donc c'est
pas une énorme pouces par contre 6 déjà
ça arrive au niveau du bassin tout seul
plutôt mois de juin parce que c'est au
moment où la plante a fait son cycle
complet du printemps jusqu'à la fin du
printemps au mois de juin et b ça veut
dire que votre seul un bon potentiel et
qu'il ya de très très bonnes chances que
quand vous allez vous soumettre des
légumes sur ce seul là ça va pousser de
bonnes manières bargues rester à
détruire ces termes promettent des
légumes à la place on va voir comment
juste après mais c'est un très bon
indicateur
au mois de juin puis ça peut être aussi
au mois d'octobre la deuxième puce sera
peut-être moins importante mais ça va
donner un indicateur est ce que ça
ce que ça pousse quand on parle de
hauteur on parle d'un moment où c'est
vraiment dans ce cas c'est pas la tige
qui dépasse et on prend ce référentiel à
une piste qui me dépasse qui émarge à la
poitrine c'est au moment où on a
l'impression que ces danses est-ce que
c'est dans son nid au niveau du bassin
au niveau du genou alors c'est pas la
même chose pour la pousse spontanée
comme une prairie que pour des cultures
qu'on aurait semé en anglais vers qui
tout simplement parce qu'il ya plus de
racines dans une prairie est beaucoup
moins de racines dans une culture et que
du coup la biomasse totale est plus
importante dans une prairie pour à une
même moteur alors une autre manière de
savoir où en est notre sol c'est de
regarder son historique et de voir sa
structure alors la structure on y
reviendra juste après mais l'historique
c est ce que finalement ça a été
travaillé sur un seul été travaillée
généralement son auto fertilité son taux
de matière organique est descendu très
très vite et donc un seul qui a été
travaillé ou va généralement pas se
mettre à puce et si on est un légume
dans un seul qui a été travaillé les
trois dernières années
le légume va mal poussé parce qu'il ya
plus d'activité biologique dans le sol
c'est la même chose même si c'est un peu
moins fort pour un seul qui a été tondue
régulièrement ou pâturer régulièrement
c'est le cas par exemple d'une prairie
où on a un cheval qui reste toute
l'année qui pâturent qui pâturent qui
pâturent lrb toujours race toute l'année
c'est le cas aussi d'une pelouse canton
avec le tracteur tondeuse tous les
quinze jours
à force d'être tendue et retombe muller
ne peut plus jamais vraiment poussé et
donc
ya plus d'activité biologique qui peut
s'exprimer parce qu'il n'y a pas de
nourriture qui est redonné au sol alors
la structure d'un sol on peut aussi un
indicateur par rapport au tableau
précédent
vous pouvez très facilement l'estimé ont
fait un trou de bêche on voit la
profondeur de sols déjà c'est important
est ce que montre où je peux aller
jusqu'à 40 cm sans difficulté où il ya
des cailloux et puis est ce qu'il ya des
grosses mottes très compact comme la
note numéro 5
ou est ce qu'il ya des d un seul trait
très semoule très grumeleux comme la
note 1
et ça vous donne un peu l'idée là la
structure du sang et maintenant la
publication qu'on va se poser c'est
maintenant qu'on évaluer le potentiel de
son sol qu'est ce que l'on fait s'il a
un faible potentiel
enfin si la présence il a un très bon
potentiel mais ce qu'on va faire c'est
qu'on va pouvoir immédiatement planté et
du coup la première chose qu'ils voient
falloir faire ce qu'aime détruire
l'herbe qui en place et donc pour la
troupe détruire on a différentes
techniques de bâchage on reviendra
dessus juste après bâchage avec du
carton avec de la bâche plastique pour
on peut même panier avec des très
grosses quantités mais c'est un peu
compliqué pour les questions de vivaces
ont paille ou plutôt on bâche et puis
ensuite on va pouvoir planter tout de
suite et donc ça va être très
intéressant tout et pouvoir planter dans
la bâche et tout de suite avoir une
récolte immédiatement or là on est on
arrive sur la période hivernale
donc on va pas avoir grand-chose à
planter au jardin on pourrait mettre la
bâche tout de suite pour pouvoir se met
au printemps par exemple c'est des
choses qui vont pouvoir être possible
si notre sol il a un faible potentiel
tout simplement qu'ils étaient
travaillées ou lorsqu il a été tondu
très régulièrement
et bien il n'y a plus de carbone dans le
sol donc il va falloir remettre de
l'activité biologique dans le sol en
remet dans la nourriture dans le sol
donc aux remettants du carbone donc on
va rapporter du carbone soit tout d'un
coup d'un seul
et après on n'en parle plus soit petites
doses chaque année régulièrement il ya
deux stratégies possibles et on va
regarder ça dans les tailles donc le
bâchage voilà nous comme on fait à
grande échelle on utilise soit des
bâches d'ensilage les bâches d'ensilage
et ils ont intérêt d'être récupérables
gratuitement chez les éleveurs qui font
dans le sillage de maïs vous pourrez un
moment ils sont renvoyés dans les
filières de collecte pour faire des
pneus ou des enrobés de pour les routes
mais avant que ça file de fass des
enrobés ça peut aussi aller dans votre
jardin est bâchée efficacement votre
votre jardin dans le cas où ça pousse ça
pousse ça pousse tout seul
donc là je rappelle un peu les prix et
je rappelle que le grosse problématique
de la destruction d'une prairie ce sont
les vivas c'est qu'il faut six mois
poussant six mois d'été si vous mettez
la bâche maintenant il vous des bâches
et au mois d'avril et bien ya de grandes
chances que les orties les chiens dans
les chardons les rumex ressortent au
printemps ressortent au printemps 2
malgré six mois de bâchage parce que ils
étaient toutes façons en dormance il
attendait un chardon toutes les vivas
pendant l'hiver ne fait pas grand-chose
cherche pas à pousser parce que il fait
ce qu'il fait trop froid pour lui et du
coup il en dormance il attend il attend
les beaux jours et si vous des bâches et
au moment où il est prêt à décoller à
partir
eh ben il va traverser vos paillage très
facilement et du coup ça va vous poser
problème parce que vous allez envahi de
vivaces donc si vous voulez détruire des
vivaces ces six mois poussant mais on
peut tout à fait cultiver sur une bâche
on peut tout à fait mettre une bâche par
exemple au mois d'avril et un mois après
plantez des cours de danse donc pourquoi
on attend un mois pour deux raisons
première raison parce que le système
racinaire au moment où on va essayer de
percer un trou dans le sol si on vient
juste de mettre un carton vu juste de
mettre une bâche
c'est plutôt compliqué parce que le
système racinaire est très compact très
dense du coup ça va être un peu long
pour pas grand-chose de cils de faire
voir sa place pour pouvoir mettre la
meute dans dans la prairie
deuxième raison c'est que si vous faites
des trous pour pouvoir justement à
mettre votre plan à travers la bâche et
b il va y avoir une difficulté que
l'herbe va pouvoir rejouer
ressortir rapidement du trou et si ça
ressort rapidement du trou on à la
difficulté que ça va se sent l'herbe et
peut-être que l'herbe va prendre le
dessus du coup là bas je veux pas servir
à grand chose
le fait d'avoir mis la bâche un mois
avant permet de ralentir l'herbe au
moment où on fait le trou ça peut ça
risque de ressortir mais elle a quand
même beaucoup affaibli et si votre plan
se développe rapidement il va prendre le
dessus sur la prairie y aura pris de
l'avancé donc voilà un peu me rapidement
comment est-ce qu'on démarre sur bâches
des propositions on va revenir ensuite
sur tout ce qui est nerfs techniques de
semis de plantations les alternatives à
la bâche
on a vu ici du carton du carton qui peut
être testé par la matière organique pour
sûr qu'ils s'envolent pas ça peut être
du géo chambre qui coûte assez cher
donc c'est une toile de chambre qui a
été comprimée par un procédé industriel
et ça peut aussi être des engrais verts
on va on va peut-être travailler le sol
ne se met un engrais vert et mais par
contre pour que ça réussisse il faut que
landre vert soit extrêmement poussant si
vous faites un engrais vert de 20 à 30
cm vous n'allez jamais avoir une
couverture du sol suffisante
par contre si vous savez faire un maïs
comme ce brave monsieur christian abadie
de 5 mètres de haut voilà qu'on doit
aller coucher le maïs vous allez avoir
une vraie couverture végétale et savent
à désherber smith et vaty viva riva
désormais détruire l'herbe
sauf que réussi un tel maïs réussi à
l'intel seigle c'est pas si facile que
ça et que finalement le carton pour
détruire l'herbe ça va très bien c'est
c'est assez facile et la bâche encore
plus voilà alors je sais pas si vous
avez des questions là par rapport à ça
n'hésitez pas rémy si on bat maintenant
pour le printemps peut-on faire un
apport de matière alors je vais prendre
la question juste après
pour par rapport à la bâche si on bâche
une prairie qui pousse hante
il n'y a pas forcément intérêt à porter
de la matière organique s'il a ses
potentiels du terrain est assez bon il
n'y a pas forcément de besoin d'apporter
la matière unique parce que quand vous
bâches et quand vous cartonnez votre
jardin il ya énormément à manger il ya
tout le système racinaire et à toutes
les feuilles
même si on n'a pas ici ça a été broyée
2010 à tout le système racinaire qui est
très très dense qui va apporter à manger
et donc il n'y a pas forcément besoin
d'apporter en plus et dans l'est dans
certains sols qui sont sensibles
sensible house excès d'eau ça va ça peut
générer des difficultés de remettre en
trop de matière organique d'un coup à
digérer par l'activité biologique si
c'est du plastique c'est pas écolo
houllier non si c'est un plastique avait
déjà une utilisation qu'on réutilise les
conseils qu'on va recycler vois
absolument pas où est le problème
les agriculteurs qui font l'ensilage de
maïs ont besoin de ces plastiques là et
sont obligés de s'en débarrasser
lorsqu'il faut pas qu'ils aient le
moindre trou quand ils font la file
leurs choucroutes de maïs
donc pour moi il ya aucun problème à
utiliser du plastique recyclé de cette
manière là et puis la question sur
est-ce qu'on peut mettre du fumier de
cheval directement sur le sol soit sont
tous les deux les apports on va venir
juste après sur comment est-ce qu'on
remet en vie ainsi que dans le cas où ça
pousse pas alors si dans un jardin c'est
pas joli des bâches
on peut aussi faire comme avec le carton
à le recouvrir d'un petit matériaux des
petites feuilles mortes des petits un
peu de paille si vous voulez
l'esthétique
c'est tout à fait possible quand on
travaille dès la première année sur
bâche on n'a pas besoin d'arroser
nécessairement sauf à la plantation
s'il fait sec et sauf s'ils ont sécurisé
le rendement quand il ya une grosse
période de canicule
on voit que les fayer est fanée sont
fatigués ce moment là c'est intéressant
darroze on va arroser directement sur la
bâche et puis l'on va finir par
s'écrouler par les troupes qui ont été
réalisés pour pouvoir planter les
légumes alors j'avance un petit peu
avant de refaire une question de une
séance de questions sur les apports de
carbone et on va aborder la fameuse
problématique de la fin de cette force
donc dans le cas d'un seul qui pousse
tout seul on n'a pas de problème de fin
d'année
il ya énormément d'azov dans le sol on
plante tout de suite dans la bâche dans
le carton ça va très bien pousser dans
le cas où on un seul travailler avec pas
beaucoup de matière organique avec une
faible plus spontanée il va falloir
qu'on remet de la matière organique du
sol alors premières stratégiques on peut
envisager c'est un apport massif tout
d'un coup c'est un port tout d'un coup
on peut le faire soit avec du des
copeaux de bois soit avec du broyat le
broyat c'est cette image on la sait
quelque chose d'assez pas complètement
noir spa du compost il reste encore des
grottes où il reste des dubois en tout
cas on voit du mois qui restent dans le
tas il a il chauffe il va réchauffer à
chaque fois qu'on est rentable mais si
on étale sur le sol il va arrêter de
chauffer et c'est un assez bon matériau
et puis on peut aussi utiliser du foin
de la paille
des feuilles et on va pouvoir
si on fait un apport massif se dire je
vais travailler une dernière fois mon
sol pour pouvoir incorporer est activée
rapidement l'activité biologique
l'activé rapidement tout d'un coup donc
on va par contre déposé 10 cm de copeaux
de bois sur notre sol et passer un coup
de motoculteurs pour incorporer sur au
moins 15 cm 10 15 cm de manière à ce que
l'activité mosic reviennent très vite si
on ne dépose juste le bois en surface il
ya une faible couche qui va être
colonisée par jusqu'à la surface copeaux
de bois seul qui va être colonisée par
les champignons et du coup ça va traîner
dans le temps et les champignons vont
pas se développer aussi rapidement
si on a un sol qui est en herbe et le
fait travailler le sol est d'incorporer
ça va tuer l'herbe qui est en présence
donc le charmant on va pouvoir s'en
débarrasser
on va s'en débarrasser par le travail du
sol et ça va assez bien fonctionné donc
ça c'est là que c'est là une possibilité
quand on est insolent très déstructuré
de restructurer le sol rapidement
en travaillant pour une dernière fois le
sol est plutôt au printemps parce que
c'est le moment où l'activité biologique
est intense si en novembre de nord de la
loire on va mettre énormément de carbone
et on va le travail et le sol mais qu'
il fait froid
eh bien il ya un risque que le sol se
rtas parce que l'activité biologique va
pas tout de suite la digérer et ça va
faire un espèce d'engorgement matière le
nickel sans elle va se tasser donc c'est
pour ça que c'est mieux de faire des
gros apport au printemps mais sinon tous
les apports de route de routine on peut
les faire un peu n'importe quand sans
aucun problème mais là c'est un cas
assez particulier donc le broyat c'est
quelque chose d'assez facile à trouver
on peut se faire livrer des grosses
quantités d'un coup parfois directement
par les communautés de communes qui gère
les déchetteries ou les plateformes qui
gère déchetterie
par contre j léger pas d'autres astuces
que de récupérer tout plastique qui
traînent dans ses bras ya généralement
c'est quand même assez c'est pas très
joli à voir ses passes pas dramatique
mais elle serait qu'il reste parfois un
petit bout de plastique qui sont été
ramassés par les pondeuses dans les
parcs etc arrivent dans le coup dans le
broyat est il faut prendre un seau et
puis chaque fois qu'on voit voulait
retirer si on veut venir à bout il n'y a
pas de technique particulière pour
réussir à trier le plastique qui peut y
avoir dans ces bois ya du compost et du
bois
donc là je donne un peu les indicatifs
de prix comment est-ce qu'on déroule une
j'ai une botte de paille sur sur un sol
quelles sont les quantités que ça donne
20 cm ce à peu près si on fait 20 cm de
paillage il faut à peu près une boule
pour cent mètres carrés
voilà c'est un peu les ordres de
grandeur que je vous donne alors
maintenant c'est un peu se poser la
question finalement qu'est-ce qu'elle
idéal quand on fait de l'apport de
matière organique qui est ce qu est ce
que c'est la fin des votes alors on va
arriver cette question de ce fameux
spread azote
qu'est-ce qui se passe on a fait des
essais en pot qui sont très très très
parlant on appris du sable on la
mélangeait avec une matière organique et
on a vu comment on a planté un shoot
dans pour voir comment est ce qui pousse
et b quand on apporte beaucoup de
carbone et qu'on mélange à un sable
c'est comme un seul qui est très
travaillé qui a pas beaucoup de matière
organique et bien le chou il ne pousse
pas le chou ne poussent pas dans
laquelle d'un linceul qui a été on a mis
beaucoup de types de copeaux de bois
dedans et c'est la même chose avec de la
paille si on ferme et de la paille ça
pousse pas donc vous allez me dire
j'ai fait ce que vincent m'a dit mais ça
marche et mais non ça marche pas parce
que il ya une phase haute parce que les
six pendant les six premiers mois où
vous apporter beaucoup de carbone non un
seul qui n'en a pas du tout qui est
vraiment très très vide en carbone et b
la plante elle a besoin de la zot et
toutes les autres qui est disponible
dans le sol il est tout prix pour
décomposer le carbone est par contre au
bout de six mois c'est bon le processus
de dégradation
tellement en produits d'azoté parce
qu'en fait le ca produit de la zot après
coup pas immédiatement quand on en
apporte beaucoup dans un sol où il y en
a pas beaucoup et donc le ce qu'il faut
retenir c'est que pour pas avoir
problème il faut aussi apporter de la
zone quand on importe beaucoup de
carbone sur un sol un seul de travailler
seul à faible potentiel et donc c'est ce
qu'on a fait ici dans ce polar on a dit
bon on va prendre du gazon alors à m
vois pas mettre dix centimètres de
bérets formé de dix centimètres de brf
plus de dix centimètres de gazon on va
tous mélangés sur 30 sur sur 15 cm 15 à
20 centimètres de sol et ça va nous
faire des superbes aux choux en fait on
va à la fois nourrir la plante est à la
fois nourrir le sol et donc à ce moment
là tout le monde va être content et donc
on a un très bon résultat donc là la clé
c'est de si vous voulez pas vous et
évitez les fameuses on nous fait des
apports massifs c'est d'apporter à peu
près moitié moitié moitié de carbone
moitié des autres
je voulais pas montrer sa gelée pas là
donc apporter moitié de carbone - moitié
d'azoté ce qui est intéressant une autre
alternative plutôt que de faire des
apports massifs
on peut aussi faire des apports plus
régulier dans le temps et là dans ce cas
là l'idée séduisent et des décès sur
aisne plus bas qui apporte finalement
tout de suite à la fois manger à la
plante est à la fois à manger au sol
mais dans le temps répéter dans le temps
donc une fois pendant cinq ans pendant
dix ans vous allez apporter à la fois du
carbone pour votre seul à la fois du
carbone dans pour la fois de la zone
pour vos plantes et donc ça c'est
typiquement le broyat ça fonctionne très
très bien plutôt que de mettre 20 cm de
broyage et de l'incorporer on pourrait
aussi en être juste 5 cm sans travailler
le sol
donc là il n'y a plus besoin de
travailler le sol juste on recouvre le
sol de quelques centimètres de broyat et
on n'a plus besoin de travailler parce
que l'activité musique va revenir
relativement rapidement et les plantes
vont pas avoir de fin la zone parce
qu'on il ya quand même beaucoup plus
d'azoté que dans des copeaux de bois
dans le test tout à l'heure avec mes
pots cdu des copeaux de bois très très
riches en azote
ici il ya un bon mix carbone azote qui
fait que vous pouvez tout de suite vous
lancer avec dc suresnes de 20 30
à ne pas travailler les sols arrêté le
travail du sol a déposé sa sur le sol et
donc à rendre ça peut être un fumier de
cheval plus un peu de gazon 15 cm de
fumier de cheval plus un peu de un peu
de gazon d'elle dès les premières années
ça va très bien fonctionné même sur un
seul qui n'ont acquis n'a plus
d'activité de logique qui fonctionne mal
voilà donc avec ça vous avez vous pouvez
partir sur n'importe quel type de sol
est ce qu'on peut même constater c'est
que si on part d'une dalle de béton si
on parle d'une jardinière si on part
d'un balcon eh bien on peut mettre 20 cm
de broyat dans la jardinière dans le
balcon sur la dalle de béton 20 30 cm et
20 30 cm vous planter tout ce que vous
voulez immédiatement dedans et ça va
pousser tout de suite et donc même sur
un système bien on a je sais pas on
avait envie de cultiver sur une sur dix
graves y est parce qu il y avait du
gravier dans le jeu qui recouvrait tout
jardin et bien c'est pas grave on on
peut à la rigueur enlever le gravier
sens mais c'est complètement se moquer
de ce qui est en dessous et cultivé
directement dans le broyat est petit à
petit il ya des vers de terre qui vont
recoloniser le broyat et puis vont se
refaire une connexion avec le sol ils
vont introduire incorporer le broyage
dans le sol mais ça de manière ça ça
prendra peut-être 50 tel dix ans mais
dès le départ vous pouvez cultiver votre
potager très très rapidement alors si
vous avez un peu des doutes sur comment
quelqu'un matières organiques utilisés à
quel moment il faut le mettre
quelle dose il faut il faut apporter
eh bien on n'utilise que nous appris
lucien ceni je pose une question à la
nature elle me répond ah ça s'appelle
les carrés magiques et donc les carrés
magiques
l'idéal est assez simple c'est l'onf et
des carrés de 2 m par 2 mètres et par
exemple on va se poser la question est
ce que mon terrain
et pousse tout seul pour mon petit
potager et ben je prends un je prends un
1/4 et je fais peut-être cinq mètres par
5 mètres je pose une belle je pose par
exemple une bâche que sur une bande
je pose de la paille je pose de la
paille plus du gazon je pose coupe du
moyen de déchets verts siges a sous la
main
il n'y a pas de meilleur matières
organiques l'une que l'autre la
meilleure c'est celle qui est pas cher
qui est accessible qu on a disponibles
que le voisin peut nous donner les
pauses agriculteurs que peut nous donner
que la plateforme de compostage à et cas
suffisamment de carbone et ensuite je
plonge je plante un mois après ben may
courge mes tomates mes pommes de terre
et je vois si ça pousse tout si ça
pousse pas et rien que le fait de mettre
en place ce petit et c'est tout bête
et bien vous allez pouvoir énormément
apprendre et du coup vous allez voir si
tout de suite sur bâche ou sur carton ça
va pousser correctement ou pas ou s'il
fallait impérativement de mettre du
broyat pour que ça marche mais donc avec
ce petit est là très simple avec
s'appelle le carré magique que vous
allez pouvoir vous même répondre aux
questions que vous vous posez dans votre
contexte pédoclimatiques dans votre
terrain avec les toutes les conditions
particulières qui a chez vous et puis
bon on peut on peut multiplier les
essais si vous avez si vous allez si
vous aimez ça si vous aimez tester si
vous savez pas trop quoi faire quand je
dis planté s'est passé déplore robert
ses dépens c'est des plans de cours chez
les plants de tomates poireaux si l'essm
et les courges les tomates ce sera un
peu plus compliqué et les pommes de
terre c'est forcément le tubercule
par exemple on lance poser la question
quel est le mélange idéal pour remettre
en vie un seul
si vous doutez vous pouvez faire c'est
petit et c'est là mais sachez que si
vous mettez 10 cm de broyage 5 10 cm de
broyage chaque année sur n'importe quel
type de sol qui ça va pousser dès le
départ
à coup sûr voilà voilà donc là on a fait
un peu le tour sur comment est-ce qu'on
remet en vie un sol ce qui a des
questions sur cette partie là n'hésitez
pas à prendre le micro
si vous avez des des remarques des
suggestions par rapport à ça des
interrogations
oui moi j'en ai une
quand on fait un coup postes vacants
permettra de la paille et lasagnes et
qu'on laisse composter et qu'on leur met
au printemps dans le potager est ce que
ça peut être un bon équilibre carbone
azote
il ya cette solution là où wall
carrément un barde mettre les déchets
verts directement dans côté géo plutôt
que de les remettre au compost
c'était une question quel est le plus
efficace est ce que le fait de sa
récompense en la jungle c'est bien comme
ça et c'est justement ça amène azote et
en même temps dans ce cas en fait le le
vivant ne composte pas quand vous
regardez une prairie c'est en fait le
compostage se fait toujours sur place en
direct et le processus de création de
matière organique se fait au chant sur
la parcelle dans la forêt en direct donc
on perd du carbone quand on fait du
compost par contre non c'est bien
d'avoir du compost on va le voir juste
après comme un outil de pour gérer le
désherbage donc c'est pas idiot de faire
du compost dans parce que c'est un très
bon outil pour ne pas avoir à désherber
toutes les toutes les semis de carottes
de match on va le voir tout à l'heure
mais en termes de vie du sol mieux vaut
mettre tous ces déchets
directement sur le sol c'est comme ça
que ça profite le mieux au sol et que ça
nourrit au mieux et plus plus un produit
compost plus il perd du carbone parce
que tout simplement il chauffe donc il
ya de l'énergie qui est perdu et du co2
qui évacués il ya toute une activité
biologique qui étaient nourris dans le
tas qui ne l'est plus nourris dans le
sol
ceci étant dit pour des seuls qui sont
très qui sont très dégradés apporté que
du carbone est pas du tout des up ça va
faire que ça pousse pas donc dans ces
cas là c'est bien d'avoir du compost
sous la main parce que on va pouvoir à
la fois peut-être apporté tellement plus
carbonées pour nourrir le sol est à la
fois apporter des éléments plus à sauter
pour nourrir tout de suite les plantes
qui n'en n'ont pas une fois que ce
processus de remise en vie et fait il ya
plus forcément besoin d'apporter autant
d'éléments azotés parce que le salon on
a énormément et en générant spontanément
grâce à tout le carbone que con mais on
dit je mets du carbone et je chie de la
zot c'est le ver de terre je mange du
carbone et je chie de la zot parce que
ce processus de décomposition des
carbone crée énormément deux heures il y
avait aussi jean claude qui avait une
question oui je voulais savoir pour les
faits d aller oui comment on fait on les
folies désherber ou faut les intégrer
dans la bâche ou pas si on fait des
allées c'est une bonne question n'y
reviendra un peu à la fin sur le design
de jardin on y reviendra à la fin tout à
l'heure ok
donc oui il faut mieux mettre du compost
grossier que du compost qui est
complètement fini de composter et tous
les fumiers se valent ou non en fait des
fumiers de chevaux généralement sont
très pieux et donc c'est plutôt un
fumier de cheval généralement c1 c'est
sûr n2 entre 30 et 60 je parle bien de
fumier de cheval je parle pas de crottin
de cheval pur 6 alors que un fumier de
poule ou un fumier de brebis c'est
plutôt un c'est sûr n25 de 1 à 5 et
fumier de vache est entre les deux entre
10 et entre 10 et 20 de ces sur est donc
là on les fumées sont pas les mêmes et
les fumiers de brebis et fumier de poule
les fumiers de ces fumiers la sonde ont
plutôt servir à apporter de la zot et
les fumiers de vache vache fait en fait
finalement assez équilibré après le
problème c'est qu'elle fut il ya fumier
de vache une vache de des fumées une
vache très très 12e très très liquide
vous avez fumier de vache très pieux
donc il faut avoir le fumier face à soi
pour pouvoir dire c'est ce qu'il est
très s'il est très liquide ça veut dire
qu'il est plutôt comme comme un fumier
de poule très riche en azote
s'il est très pieux il est comme il est
plus proche de la paille que
que du fumier très liquide et donc à ce
moment-là il est intéressant pour
pouvoir payer directement les cultures
il n'y a pas trop d'intérêt du crottin
vaincre autant seuls ces deux là zot
quoi faut le voir comme les appellent
les urines mais tous les excréments ces
deux là zot purent alors le crottin est
un peu moins intéressant que family
c'est moins dynamique que pour pour le
sait quand même beaucoup moins dynamique
en termes d'activité d'activé de la zot
la zone du crottin de cheval les moins
dynamiques que le la zot la fumée
poulain
comment est ce qu'on fait en pratique
pour semer pour planter
comment est ce que dans je sème une
carotte moi ce que je plante une tomate
pour que ça fonctionne sans aucun
travail du sol alors il ya pour
commencer peut-être rappeler que je vais
pas vous expliquer à quel moment il faut
semer une carotte et quel moment il faut
planter une tomate ou semer en pépinière
une tomate pour la plante est ensuite et
des guides tout fait là dessus je vais
pas m'étendre là dessus j'ai apporté
aucune valeur là dessus il n'y a pas de
grandes diabo aucune différence sur les
dates d'implantation entre un jardin sur
le vivant et un jardin conventionnelles
dont je renvoie des ouvrages de
référence
le loto rêve c'est le mouv rage un peu
de références il ya des guides de semis
biodynamie là qui est fait par un
collègue qui qui marche aussi bien
je vous renvoie des ouvrages comme ça je
rappelle quand même ici les dates un peu
clés au nord de la loire d implantation
des légumes
vous enlevez un mois si vous êtes aussi
de la loire et je vous donne quelques
références si vous savez pas où acheter
vos graines tout ça c'est des adresses
qui fonctionne tant pour les pros que
pour les particuliers donc vous pouvez
avoir
vous postez vos graines chez nos
fournisseurs bio qui confondent et de
très bonne qualité du grain
ça se passe directement sur internet où
je vous renvoie vers ça alors maintenant
concrètement comment est-ce qu'on s'aime
et mais pour semer il faut avoir un seul
propres pourquoi est-ce qu'il faut un
seul propre parce que si vous semez une
carotte dans une prairie jamais la
carotte va pousser parce que à être
concurrencé par l'eau et par les
nutriments par l'herbe qui entoure donc
il faut pas qu'ils aient d'herbe autour
de vos semis et donc c'est un des
facteurs clés de réussite de tous mis
c'est d'être d'avoir un seul qui soit le
plus propre possible pour que la culture
s'établissent bien après une carotte à
peu tous tout à fait se faire en herbe
et enfin de culture sans avoir aucun
souci mais au démarrage c'est juste
impossible parce que vous faites
l'expérience j'étais des graines dans
votre pelouse vous retrouverez jamais
une carotte alors comment est-ce qu'on a
un seul propre et bien d'un seul propre
parce qu'on a peut-être bâché et
qu'ensuite on va des bâches et peut-être
de ce conte un seul payet mais ya pas de
vivaces qu'un seul qui est payé et où
les vivas n'ont pas été enlevés il va se
remplir de vivaces et du coup comme vous
allez enlever la paille vous allez
faire exploser encore plus le vivace et
du coup ça sonne vous enlevez la paille
vous enlevez la bâche qui est nu un sol
nu on n'aime pas avoir longtemps a
soutenu parce qu'un seul nu c'est un
seul qui va se faire agresser par les
rayons du soleil
c'est un seul qui va sans herbe et
rapidement parce que les graines vont
germer parce que sous l'effet du choc
lumineux des rayons du soleil donc on a
laissé le temps le plus court possible
un sol dénudé après il n'y a pas de
dogme non plus là dessus
donc si à petite échelle on va
généralement semer à la volée ou se met
en ligne sur le sol nu on peut rouler
tassé c'est pas une obligation ça va me
permettre d'avoir un meilleur contact
grain sol mais ce n'est pas une
obligation et ensuite on va peut-être
tout de suite couvrir le sol s'est pas
encore une fois une obligation on peut
recouvrir avec du compost et c'est là où
le compost vous êtes beaucoup parce que
si on recouvrait le sol avec de la
paille un semis et b la paille aurait
l'effet des errements du coup la carotte
s'épuiserait c'est traverser la paille
donc fort et m c'est pour ça que le
compass nous aide bien ou la paille
courte des passes courtes il ya
plusieurs types de paille courtial la
paille courbe de paille qui s'appelle la
menue paille il ya la paille de
miscanthus il ya la paille de la
paillette de lin et à la paillade de
chambre et puis pour retrouver peut-être
d'autres idées de débris comme les
feuilles les feuilles mortes
recouvrir le sol tout de suite
le protégé de manière à ce que votre
semi ne semble pas si le temps est sec
on va arroser immédiatement parce qu'il
est ce qu'il faut de l'eau pour que les
graines germent par exemple à la carotte
c'est très symptomatique c'est qu'il
faut quinze jours d'humidité pour qu'un
semi de carottes réussissent donc si
vous mettez
ddd carottes voulait semer sur le sol nu
vous mettez de 3 cm de compost dessus et
juste après vous fait rien le compost à
elle très délicatement s'assécher
rapidement et du coup jamais la comble à
la carotte valve et donc il va falloir
la rosée peu tous les jours voir en
systèmes séchante ou deux fois par jour
pour éviter que le composent sèche on
peut le recouvrir d'une petite fille
voile de paille courte ça aide bien
garder l'humidité du compost mais c'est
vraiment important de garder limité pour
la carotte ya d'autres graines qui sont
beaucoup plus rapides comme moins de
besoin d'humidité leur a dit l'épinard
l'ablette le navet le radis noir sont
des cultures qui qui germent ont
relativement bien même avec peu d'eau
mais s'il n'y a pas du tout d'eau ça ne
gênera pas et puis ensuite si on arrose
et au démarrage ou s'ils ont la chance
qu'il pleuvait ou que ce l'était déjà
bien humide et besoin d'arroser à ce
moment là il reste plus qu'à récolter et
donc à aucune autre opération à faire
on a semé tout en place pour que le sol
ne s'enferme pas parce qu'on n'a jamais
travaillé le sol ce qui fait lever la
dormance des graines et qui fait le
binage c'est infernal vous vous bi n'est
donc vous désherber mais vous travaillez
le solde on vous fait lever la dormance
des graines donc il faudra à nouveau
détruire toutes les vannes que vous avez
fait le germé précédent binage donc
heureux de voir faire un binage et vous
allez dîner binebine est comme ça alors
que s'ils voudraient toucher pas du tout
seul vous empêcher une grande grande
partie 2 le grain du sol de germer et
plus vous mettez de paix soeur de
paillage plus vous garantissez que vous
ne vous n'aurez pas désherber à partir
de 5 cm de compost vous allez avoir une
garantie de quasi ne pas avoir de
désherbage sauf si le compost des
graines donc c'est pour ça qu'il
faudrait bien chauffé pour pas qu'ils
aient des graines et puis on paye courte
déjà de 3 cm ça fait déjà beaucoup de
travail
donc voilà pour les semis donc là on
voit un exemple de semis dra 10 de ce
mur a dit ici on voit un exemple de
semide carottes en ligne alors là c'est
un semi lassïnce mise dedans on as mis
sur le sol nu on a recouvert de compost
ici c'est un peu différent s'est dit on
va semer dans du broyat on va semaine du
mois ya donc on considère le broyat un
peu comme un seulement on peut faire un
sillon dans sans aucun problème parce
qu'il ya pas de grain dedans parce qu'il
va chauffer donc on peut le travailler
le travail et mettre la graine le
recouvrir la graine en faisant un petit
coup de râteau comme on a l'habitude de
faire un jardin et à ce moment-là ça il
ya d'autres affaires
qu'est ce qu'on peut dire d'autre sur
les broyats compose tout et on a fait ça
ça c'est bon ensuite on peut aussi semer
non pas dans un dossier de sommeil en
direct dans de la paille on s'est un peu
plus long parce qu'il faut écarter la
paille écarté la paille pour pouvoir
retrouver le sol pour pouvoir mettre la
graine sur le sol pouvoir recouvrir la
la recouvrir la graine de quelque chose
pour pas que sa 100ème sur le rang et
donc comme ça on peut vous voyez cet
exemple de semis dans dans le duel dans
la paix on peut aussi tenter de semer
sur un seul complètement nu attendent
que ça lève les cellules le sol nu
jusqu'à ce que la plante face cette
taille-là 4,5 cm quand elle fait 4 5 cm
à ce moment là on paye l'avantagé qu'on
n'a plus besoin de compost on peut
utiliser de la paille ou du fumier de
cheval ou du foin ou de la feuille et on
a on n'a pas de compost à manoeuvrer
où acheter si on en a pas facilement
si on a davantage serré on peut même se
dire que là par exemple ici ici c'est
une betterave la betterave va couvrir
très vite tout l'espace il est
suffisamment serré et du coup la
coloniser toute la place et du coup les
mauvaises herbes auront pas le temps de
prendre le dessus c'est le la culture
elle-même qui va être la couverture
végétale du sol et donc ça marche
vraiment bien pour les plantes qui se
développe très vite donc c'est
certainement pas le cas de la carotte de
la mèche mais c'est le cas de l'épinard
de l'ablette du radis noir du navette
c'est donc voilà pour les semis ça va
assez vite maintenant avoir passé aux
plantations tous qui se plante donc ceux
qui se plante c'est toute la liste des
légumes qui est là avec le rappel des
dates on va voir les différentes formes
de plans on va commencer par les plans
motte
comment est-ce qu'on plante une meute
alors pour planter mais généralement
on va planter là on va planter dans
différents types de paillage ça peut
être une bâche
ça peut être de l'appareil ça peut être
du compost si c'est de la paille vous
voyez ici où vous vous écartez
l'appareil jusqu'à ce que vous retrouver
le niveau lorsque vous vous retrouvez la
terre vous enfoncez bien la motte dans
le sol il faut bien que le haut de la
mode soit au niveau du sol là le haut de
votre note qu'il faut qu'il soit au même
niveau que le niveau du sol pour bien
que les racines puisse rentrer dans le
sol ça va c'est vraiment important de
bien prendre le temps d'avoir un bon
contact mode seul pour que les racines
se développe rapidement et si on plante
dans une base qui va falloir faire
attention
ça c'est un peu dangereux si vous avez
une bâche noire avec la loco le la base
de la plante qu'on appelle le collet
touche la bâche la plante va griller si
un gros coup de chaleur à ce niveau là
et donc ce qu'on fait pour éviter ça
mais on est un peu de par exemple ici de
paille au pied et ça va empêcher de
chauffer au pis là on avait mis un peu
de paille justement d'un point de vue
esthétique que l'on avait rassemblé
parce qu'il fallait quand même que le
gros inconvénient de la base de la bâche
un doigt par le gros inconvénient du
paillage c'est que ça isole termine
thermiquement le sol donc aux veaux
c'est beaucoup plus lent à réchauffer au
printemps ils s'oxydent et donc la bâche
le gros intérêt de tout de suite
chauffer au printemps et donc les
cultures qui ont besoin de chaleur ou
qui sont précoces ce qu'on a envie
d'avoir rapidement des légumes et ben ça
va bien fonctionner donc c'est pour ça
que la cette bâche là dans notre petit
jardin mais on a un peu enlevé la paille
pour que ça réchauffe et pour que le
fraisier profite bien au tout début du
printemps
voilà donc là on a vu plantations dans
de toutes les meutes que ce soit dans du
compost dans de la paille dans une bâche
et donc le gros avantage c'est que vous
prenez une prairie fertile vous poser
une bâche dessus ou des cartons
plusieurs couches de cartons quand même
pour être sûr que ce soit suffisamment
épais que l'herbe ne traverse pas et
vous pouvez planter un mois après et
mettre une en place une culture pour
trois fois rien directement chez vous
aurez vous la seule condition c'est que
ça pousse tous allés auparavant quand il
faut quand même l'endroit où vous aimez
ça ça pousse bien tous condamnés mais si
ça poussait pas on aurait pu mettre
directement cultivés dans du broyat est
allée du broyat comme on a fait six dans
cette serre on étale du broyat on plante
dans le bois ya tout de suite sur un
seul travail et on retravaille une
dernière fois si on avait envie de
désherber et on pose le broyat sur le
sol
on plante dans le broyage c'est la même
chose qu'on fera dans notre jardinière
qu'on fera dans notre sur une dalle de
béton si on mène qu'une dalle de béton à
la disposition à ce moment là on pose on
plante directement nos légumes dans le
broyat c'est très facile
et voilà les résultats que ça donne sur
la cour sur de la mâche la plantation
alors maintenant qu'on a parlé des plans
on va parler d'autres d autres choses
qui qui qui se plante alors en jeu
en fait c'est un peu les mêmes la même
façon de semer tous les grosses graines
maïs courge pois haricots fèves ça se
fait quasiment de la même manière que un
plan parce qu'en fait une grosse graine
elle a une capacité de traverser le
paillage que n'a pas une petite graine
comme une graine de carottes ou de
navets et du coup vous allez pouvoir
des pauses déposez vos graines à travers
le paillage passé les graines à travers
le paillage pour qu'elles l'alcool soit
bien en contact avec le sol et va
retraverser tout seul le paillage grâce
à son gros pouvoir à grosses grosses
réserves énergétiques
parce que c'est une grosse gagne donc
soit vous composez 1,1 à travers le
paillage des graines ont utilisé une
canne à planter soit vous avez un sol nu
vous déposez les grosses graines ou les
bulbilles les bulbilles d'oignons et
ensuite vous recueillez après donc vous
avez un sol nu vous déposez les grosses
graines
ensuite vous recueillez après cette fois
c'est plus facile de déposer les graines
enfin c'est toujours plus facile de
déposer les graines sans paillage que
avec un paillage
il faut s'y retrouver le chemin du sol à
travers le paillage donc voilà pour les
lacets 1 petit oignon on voit que bon on
a dégagé la paille autour de bimont ne
ferait pas en gardant les srl là on
mettrait la paille qui recouvrira tout
est là on voit que même le nom et il a
bien fait capable de faire des feuilles
de 15/20 cm qui traverse un paillage de
15 20 cm il faut que les pet shop un
petit peu plus faible pour du poids bon
on l'a fait plutôt 10 15 cm mais c'est
capable de traverser des gros paillage
et du coup ça mais quand on est sûr que
ça va pas sans l'armée parce qu'il ya
que des grosses graines qui sont
capables de traverser de tels paillage
si à la base de soldats étaient sans
vivace comme on a bien détruit les vivas
auparavant par un parent bâchage
typiquement on va d'abord bâche est
cultivé sur la bâche ensuite on de
l'année d'après on va débâchée et on va
mettre en place ce genre de cultures ou
des semis des semis ou des choses comme
ça les pommes de terre mais on peut
poser les pommes de terre sur le sol
et puis
apporter la paille par dessus et puis
l'avoir un temps je suis d'une pomme de
terre c'est vous pouvez tester dans un
coin de votre jardin
samassa vous préfère pommes de terre sur
pommes de terre plusieurs années de
suite ça marche assez bien pour les
poireaux il faut utiliser un poinçon
parce qu'il va un appareil buts et
maintenant il travaille est le seul
patron n'a pas buter les poireaux pour
faire des longues fluides poireau donc
encore les l'on fit poireau enfoncés
profondément le poireau dans le sol et
ensuite il fera sa vie et il n'y aura
pas besoin de désherber parce que il le
solde sera payé
il n'y aura pas besoin de travailler le
sol il a besoin de buts et biner on pose
la port est donc le bébé poireau tout au
fond du trou d'un trou le plus profond
possible pour avoir le plus de blancs
possible et ensuite on arrose parce que
le poireau a besoin de beaucoup d'eau
c'est un légume de mareil comme le
céleri et c'est des légumes ou si vous
arrosez pas vous n'aurez pas des jolies
calibre il faut vraiment arrosée et en
particulier sont des légumes qui ont qui
s'implante au mois de juillet ou fin
juillet et donc à des moments où il ya
généralement pas beaucoup d'eau donc il
faut impérativement arrosé arrosé
arroser si vous voulez réussir ces deux
légumes et même tout au long de la
culture il ya besoin de pas mal
d'arrosage pour avoir des beaux des gros
poireaux et des selleries de 600 g 1 kg
voilà
est ce qu'il ya des questions là sur les
tout ce qui est semis plantations et la
question de pascal qu'est ce qu'on fait
si ce n'est pas assez réchauffer eh bien
on va par exemple ne pas utiliser ne pas
travailler sur les sols payet à la
paille mais payet au compost ou payot au
broyage où on va travailler avec une
bâche qui qui aurait été mise auparavant
et qui va réchauffer le sol à ce moment
là on aura un seul show au moment où on
va planter et donc à ce moment là on
n'aura plus les problèmes de sol qui
serait choquant on met la colline est à
vendre sur le bon coin sauf pour planter
les poireaux si vous avez beaucoup de
pouvoir planter il faut vraiment d'avoir
beaucoup et la grelinette oui on la met
au placard et on l'a surtout en avant
comme ça sur un petit billet pour
s'acheter des graines mais oui la
grenette c'est les vers de terre qui
font les trous que sont censés faire il
est et du coup comme vous avez bien
nourrir les vers de terre ou les tout
fait pour qu'il revienne là massivement
la grelinette n'a pas d'intérêt majeur
sauf dans deux cas c'est particulier où
vous allez des salles très argileux
dessin la tendance hydromorphes qui
éveille house a fait flop flop quand on
marche dedans l'hiver où ça sent la base
quand on met le nez dedans mais à ce
moment là ça peut être intéressant
d'utiliser la grenette
au moment où ça sent mauvais au moment
où ça sent gorge pour aider à drainer ça
peut dans ces cas précis être
intéressants n'hésitez pas à les agents
club qui voulait peut-être intervenir
j'ai pas genre
entend pas facture actifs ton micro
c'est parce qu'ils voulaient intervenir
mais bon hein mais le paillage et les
menaces parce que quand on plante on
voyage en fait la plante et l'envié dans
les 24 heures ouais on y vient juste
après sur la ligne sur les ravageurs pas
de souci bon je j'avance un peu peur
pendant qu'on parle de plantation j'ai
rapidement parler de planter des vivaces
plantes et les vivas donc
or les divas si on a tout un tas su pour
sûr que vous suivez bien est ce que vous
pouvez écrire dans le chat tout les
vivas qu'on peut planter dans un jardin
quels sont tous les légumes vivaces
qu'on peut planter facilement dans un
jardin et n'hésitez pas à écrire dans
l'onglet converse conversations en temps
on voit oui sur mon écran l'artichaut
donc oui voilà il ya les poireaux
perpétuel il céleri il ya des choux
perpétuel il ya les asperges l'ail des
ours beaucoup de plantes aromatiques
finalement sont des vivaces le temps la
lavande le persil enfin palm perd sinon
mais le ca peu comme sa soeur se met à
rêver à avoir un peu fonctionnement
d'une vivace
voire même de rester père dans le temps
il ya aussi tous les petits fruits un
tous les petits fruits rouges
les fraises des framboises des myrtilles
si les groseilliers tout ça ce sont des
vivaces qu'on peut facilement implanté
et du coup la question c'est comment est
ce qu'on réussit l'implantation de
vivaces dans notre jardin coup sûr là la
réponse c'est qu'il faut absolument que
le sol soit débarrassée des vivaces
concurrentes dont deux des vivaces aux
orties chiendent chardon rumex et c est
pour être absolument garantie qu'ils ne
se développe pas utiliser des cartons
j'entendais des cartons ou plantés dans
la bâche les récits la bâche vous m
recouvrez la d'une jolie matières
organiques qui vous plaît bien et comme
ça vous êtes sûr vous êtes tranquille de
ne pas avoir à des à être envahi ne pas
avoir vos fraisiers framboisiers vos
asperges envahie par de parts du
chiendent part du remake ce mois ce que
vous dans le carton dans la bâche
riendeau de va pouvoir pousser que ce
qu'ils étaient plantés à travers le trou
du carton le trou de la bâche donc est
par contre extrêmement facile et par
contre qu'est ce qui se passe si on veut
nourrir être sûr que ça se nourrissent
dans le temps et bien en fait on va
pouvoir apporter par exemple tous les
trois en trois centimètres de copeaux de
bois
on peut relever la bâche et m sous la
bâche on peut même mettre sur la bâche
et les vers de terre dont l'échoppé la
matière organique pour les rares enfoncé
dans le sol à travers les trous par les
bords et ça marche tout aussi bien et
donc on va juste s'assurer de nourrir
l'activité biologique on à porte en lui
de l'ordre de ce que je disais tout à
l'heure un centimètre de copeaux de bois
par an
mais ça peut être tous les trois ans a
peut être fait une fois de tous les
trois ans donc 3 cm tous les trois ans
voilà et avec ça c'est juste ultra
facile de
planté de planter toutes les vivaces et
de réussir et c'est la même chose pour
vos fruitiers c'est la même chose pour
réussir à l'implantation vous vos
pommiers poiriers
c'est indispensable qu'un arbre sur un
mètre carré n'est aucune concurrence les
trois premières années après après après
passé trois ans il a suffisamment de
vigueur pour pour pouvoir se battre
contre l'appétit de l'herbe
mais pendant les trois premières années
vous devez le foot est comme vous allez
chouchouter un fraisier un framboisier
les cartons on va éviter tous les
cartons qui ont des qui sont imprimés on
va on n'utilisera que les cartons qui
reste la couleur carton quoi les cartons
imprimés on les évite avait la cause de
tous les toutes les encres il ya dedans
et si un petit peu d'impression couleur
noire sur les cartons c'est pas
dramatique
donc on va privilégier les cartons si
vous n'avez pas assez de carton vous
allez la première déchetterie du coin et
vous allez voir une benne remplie de
cartons alors est-ce que des
associations sont antagonistes de
légumes forcément oui mais c'est pas si
c'est pas le premier critère
prépondérant de même qu'à des
associations qui sont bénéfiques
je m'étends pas trop là dessus parce que
on se rend compte que ce n'est pas un
débat prioritaire d un débat prioritaire
si vous voulez avoir un beau jardin
c'est d'avoir des boues des légumes
qu'ils soient sur un seul où il ya
beaucoup de fertilité et ça pousse tout
seul et si déjà vous et des légumes qui
poussent tout seul parce que vous avez
un sol qui en pleine vie en pleine forme
à ce moment là tout va pousser
merveilleusement bien
quel que soit le type de solution que
vous allez faire alors forcément il ya
des décisions qui vont encore renforcer
certains aspects mais c'est du détail
c'est du détail un autre d'après vous
c'est vrai que gilles dit les avis sont
partagés sur le net vous
trouverait tout un tas de débat pour
dire que le fumier de cheval c'est une
c'est une catastrophe sanitaire voir ce
que il ya des résidus vétérinaire dans
le fumier de cheval parce que les
pailles ont été traités au glyphosate de
blé et qui est des résidus de produits
chimiques
concrètement le réseau marais chasse au
lion est assez régulièrement contrôlés
par les fraudes et regarde 300 molécules
interdites dans nos salades dans nos
carottes ils n'ont jamais trouvé jamais
rien trouvé
alors qu'on utilise la paille de blé
alors qu'on utilise peut-être du fumier
de cheval et il retrouve pas du tout de
trace donc
donc on a la preuve par la mesure que ce
sont des photos des faux débats défaut
sujet et que l'activité biologique à
tendance qu'à madrid dégradé à ses
propres à ses propres rangs les résidus
de paille conventionnelle ou de fumier
dans lequel il pourrait y avoir des
traces d'antibiotiques
voilà on avance on avance
je
attaquer la partie désherbage ravageur
alors là l'un des guides et des
résultats principaux du réseau match
solide on sait que on peut atteindre le
zéro désherbage d'agriculteurs
biologiques conventionnelle de 30% son
temps à désherber j'ai données
officielles voilà 30 % de son temps à
désherber pas forcément à la main c'est
souvent plus tôt par du travail
mécanique mais il va falloir faire
beaucoup de passage de binage deux buts
âge pour pouvoir gérer l'enherbement des
cultures toute la question c'est comment
faire pour ne plus jamais désherber et
il ya plusieurs éléments de réponse
le premier élément c'est la densité des
cultures si vous êtes des cultures très
serré avons naturellement couvrir on a
déjà parlé
si vous réglez bien les épaisseurs de
paillage elles vont naturellement
empêcher les graines de germer parce
qu'elles vont avoir énormément de mal à
traverser le paillage et parce que ça
fait aussi d'un effet investisseurs dit
natif la succession les successions
culture sont aussi importantes et des
cultures qui sont plus sensibles à
l'enfermement donc il va falloir être
faire attention que la culture suivante
soit plus résistantes soit plus en plus
concurrentiel par exemple un semis de
carottes va facilement sans herbe et
surtout si vous mettez des faibles
quantité de compost
du coup derrière un semis de 40 il va
falloir peut-être mettre à une culture
où il ya plus de paillage par exemple
une culture d'oignons il ya beaucoup de
péage et du coup vous allez vous
garantir le non développement des
mauvaises herbes au démarrage de rampeau
aussi accepté que la carotte sans herbe
à la faim de culture de sart phase 2
d'une certaine manière une prairie mais
à ce moment là il faudra pour détruire à
coups de batte choix coup de cartons
voire un léger travail du sol ça peut
être aussi une option
très superficiel mais le carton la bâche
et plus efficace et donc à ce moment-là
ça c'est en herbe et ça produit un
couvert végétal gratuit et le couleurs
végétales ont détruit par match je
reviendrai juste après sur les couverts
végétaux
par contre la plus grosse des
difficultés là où il faut être très
vigilant c'est les vivaces les vivaces
les fameux orties chardon chiendent
rumex liseron etc
si vous vous êtes en armes et par séché
par ces cultures là soit vous les
enlevez à la main mais c'est extrêmement
compliqué de se garantir d'enlever tous
les bouts de ryzom d'un charbon à la
main c'est quasi sûr que vous n'allez
pas y arriver d'un coup par contre peu
les épuiser à force de passer et
repasser repas c'est donc sa petite
échelle ça marche relativement bien les
épuiser à chaque fois qu'il ya une tête
de charles on l'enlève et on leur enlève
on les relève une autre façon pour ne
pas avoir à désherber c'est accepter que
le chardon puisse arriver parce que
c'est comme l'excellent culture qui ont
suffisamment de vigueur pour traverser
les paillages mais à la fin de la
culture on bâche et ont fait une année
entière de culture sur bâche ou sur
carton pour les détruire complètement
ensuite repartir sur une base où il ya
plus de charbon il ya plus de la plus de
une vivace soyons vigilants si vous
voulez pas désarmé si vous pas vous
faire envahir bien avoir des temps de
bâchage suffisamment longs ou des temps
de cartonnage suffisamment longue pour
pouvoir détruire ces vivaces surtout au
démarrage et à chaque fois que
nécessaire s'ils reviennent donc voilà
pour le désherbage
qu'en est il des ravageurs
qu'en est il des limaces alors des
premiers points à donner pour par
rapport à ces ravageurs c'est déjà des
plantes saines je vous renvoie aux
travaux d'olivier eu son agent m vous
regarderez vous cliquez sur les vidéos
là vous allez voir la vidéo qui va avec
quand vous cliquerez sur votre diaporama
donc il explique en quoi une plante en
bonne santé et naturellement résistantes
aux ravageurs et john kerr a aussi noté
un autre modèle pour expliquer en quoi
une plante qui est suffisamment bien
nourris va pouvoir produire des
protéines des lipides dit l'essentiel
des tanins autant de chaînes carbonées
plus complexes qui sont pas digest par
successivement des insectes suceurs
comme des pucerons comme par départ des
par le mildiou par des champignons par
des virus
parce que la plante son système
immunitaire c'est je suis agressée si
j'ai suffisamment de vitalité
suffisamment à manger je produis des
chaînes carbone est plus complexe plus
longue et du coup qui sont indigestes
pour les ravageurs et déroulera la
journée un peu plus matech
et donc c'est ça son système de défense
par rapport aux agressions et donc déjà
premier point ayez un seul vivant et que
vous allez avoir beaucoup moins de
maladies deuxième point a abrité une une
vraie de bio diversité fonctionnelle
parce que si vous avez si vous avez d
une vraie diversité il a l'image va
s'auto réguler les campagnols pour
s'autoréguler et c'est comprendre enfin
en troisième mon troisième point les ré
les besoins des ravageurs les comprendre
parce que pourquoi est-ce que la limace
mangement
salade pourquoi donc ouais ça tu as
quand même il faut comprendre et ça ça
va vous aider à répondre la limace on va
et vient juste après en comprenant on va
pouvoir répondre
du coup je remplaçais peut-être trouver
une autre source de nourriture qui est
plus à pétantes que la salade pour
pouvoir ne pas avoir de problème et puis
peut-être accepté de laisser une part
raisonnable de pertes
peut-être maximum 10% de dire bah si 10%
mais pommes de terre sont mangés par des
campagnols mais qu'en contrepartie les
campagnols font un énorme réseau de
galeries qui a l'air un maximum le sol
c'est pas si dramatique que ça d'avoir
une betterave ou une pomme de terre ou
un céleri croquer mais tant que la
proportion est pas trop importante celle
est trop importante c'est qu'il ya un
déséquilibre et ça veut dire que vous
avez un système équilibré
donc il va falloir trouver les moyens de
refaire les quiberon et revenir juste
prix et puis enfin ne pas s'interdire de
réagir en urgence c'est pas parce que il
ya eu il ya des limaces qu il faut rien
faire mais ça va pousser tout seul
kouassi à démasquer des limaces ça ne
sera plus est - clermont vous embêter il
va falloir savoir réagir
donc on y vient juste après donc la
limace la limace en fait là sa première
difficulté c'est que généralement dans
nos systèmes et à trop de paille
il ya trop de paille dans l'eure à
manger et pas assez d'éléments plus
frais plus cellulosique et du coup son
système digestif et déséquilibrée et du
coup il faudrait quand une paille arrive
dans
quand une limace arrive dans la paille
et quoi tout d'un coup quelque chose de
très hautes et va se jeter dessus et
c'est pour ça qu'elle va manger la
limace et du coup si vous apportez des
tonte de l'herbe fraîchement coupée
lima cette demande elle et son rôle
écologique c'est de manger ce qui est en
cours de ce qui vient tout juste de
mourir elle n'est pas faite pour manger
des jeunes plants des jeunes pousses
sciemment jeunes une jeune pousse c'est
que quelque chose qui va pas et du coup
ça va pas d'autant plus dans le système
payer et donc si on rapporte des choses
qui sont en train de mourir
régulièrement tous les deux trois jours
au pied de ce qui nous pose problème et
ben le on voit qu'on a plus de problème
de limaces d'ailleurs on voit aussi que
les tontons en effet répulsif sur les
limaces de manière générale ne mange pas
tant sa deuxième passe à de même qu'elle
aime pas les composts ou si la cendre
autour des plans et que ça ça les
réponses à salé elle n'aime pas ce n'est
même pas voir pas du tout évolué sur du
coup du du compost des choses comme ça
par exemple sur les courges on peut
saupoudrer du compost sur les feuilles
de courges et à ce moment là et les les
limaces ne mange pas du tout les faits
deux cures nom pourrait aussi et on lui
généralement sur bâche sur ma chaussure
compost on a beaucoup beaucoup moins de
problèmes de limaces que sur paille sur
foin et tout ça tout ceci en période
sensible nous on a vraiment on voit des
attaques de limaces généralement que au
mois de mai et c'est tout cas où des
fois fin avril des fois des fois des
fois tout début avril mais avril mai et
tout le reste de l'année sur quoi
compliquer les choses ne se passe jamais
rien donc à ce moment-là on sait qu'il
faut être faut faire un peu attention et
qu'il faut être un peu vigilants et
peut-être à ce moment là uniquement tout
ce qu'on fait le faire sur compost ou
sur bâches et si on fait sur bâches
quand même être vigilant et à ce moment

peut-être on peut mettre de la cendre
peut mettre des choses comme sa petite
échelle nous à grande échelle on s'est
trop compliquée à mettre en oeuvre on
peut utiliser un le produit qui autorise
en mieux qui s'appelle leurs trophées
soit de faire faire à mol qui fonctionne
bien pour réagir en mode urgence mais
déjà si on fait tout le reste
auparavant mais en fait non utilisent ce
produit un peu pompier qu'une fois tous
les deux ans quoi en fait vous faites
une fois tous les deux ans parce qu'on
n'a pas besoin systématiquement ou en ce
qui concerne les campagnols c'est un
problème récurrent parce que les
compagnies elles se disent adore les
seulement travailler parce que comme
tout d'ailleurs comme tout aphone et la
faune toute la faune les abeilles et du
95 % des abeilles vivent dans le sol
sont des espèces qui rigole donc si on
travaille le seul ben justement elles
peuvent plus développés c'est la même
chose pour les campagnols donc les
campagnols vont revenir très rapidement
dans le salon travailler et donc comment
est-ce qu'on gère ça de manière sereine
et b grâce à la re création d'un
écosystème l'écosystème et tianjin
oui c'est bon le l'écosystème équilibré
c'est
d'avoir finalement des prédateurs les
prédateurs vous allez refaire revenir
les couleuvres les vicaires avec des tas
de cailloux
vous allez faire revenir les belettes
avec des tas de bois vous allez
installer tout ce qui est rapaces via
des piquets d'une taille supérieure à
quatre mètres
vous allez recréer un équilibre avec des
renards si vous n'avez pas de poule
voilà vous allez aussi écarté tout
beaucoup de risques si vous avez un chat
dans votre jardin et le chat est un très
très gros prédateur de campagnols donc
vous allez réduire fortement le risque
si vous êtes infesté vous pouvez mettre
une poule par mètre carré pendant deux
semaines ça va faire très très peur ça
va faire très très peur aux campagnols
et reviendront pas avant trois ans parce
que ça va ça va tourner bourriner au
dessus ils vont avoir très peur
donc c'est des livres avec tout ça si
vous faites ça vous êtes ou juste un
chat ça marche bien en maraîchage et
puis on voit de son côté les couleuvres
qui peuvent revenir que yann bernard
peut faire un gros travail mais ne
serait-ce que l'une de ces espèces cité
suffira amplement
à réguler les problèmes de campagnols
avec finalement les campagnols leur vont
rester présent mais bon ne pas être en
surpopulation ils vont pas manger plus
que 10 % de vos récoltes
voilà eh ben on a fait un peu le tour là
de touscayrats 20 heures tout ce qui est
semis plantations
donc s'il ya des questions c'est le bon
moment et après je vais parler aussi un
peu de design de jardin les goûts les
altises alors ouais je pourrais en dire
quelques mots sur les ravageurs qu'est
ce qu'on a comme ravageur quand même
content de manière pas systématique
mairie quand même assez récurrente dans
l'est dans tout le réseau maraîchage
solution ce sont en effet les altises
qui mangent les plus de chou au mois de
juillet est la fin surtout les pathans
homogène et surtout au printemps ce sont
on a un peu rare facilement des
problèmes de mouche du poids du poireau
et mouche de la carotte et donc ces
choses là on les gère tout simplement en
mettant des filets au dessus des
cultures donc on met un voile au dessus
des carottes à voile au dessus alors ses
démons ses défilés un peu spéciaux
pourquoi que la mouche de la carotte pas
si faux que là les maïs ou assez fine
pour la mouche du du poireau ça peut
être un peu plus lâche pour l'altiste a
peut être un petit peu plus lâche mon
maire mais des filets qui recouvre les
cultures dès le démarrage jusqu'à la fin
et à ce moment là on a plus ces
problèmes là on voit des collègues qui
n'utilise jamais de filet sur carottes
jamais de filet sur poireaux et qu'ils
n'ont pas de soucis quand le système est
bien en place bien vivant ça marche
assez bien sur tout sur la carte rouge
sang par exemple la carte rouge sang est
très très peu sensible à la mouche de la
carotte
donc c'est une carte rouge qui n'attire
pas la mouche de la carotte et du coup
ça ça marche très bien donc c'est sûr le
poireau
vous ferez les essais sans vous verrez
ça marche ça peut assez bien marché
vous pouvez voir un moment beaucoup de
ça fait des petites larves de rouge dans
la ville fut du poireau nous on a vu des
saisons où on avait l'impression tout
était infesté que bout de deux mois ça
c'était équilibré
on voyait plus les traces alors le les
larves de type ulti pulse un espèce de
cousins un gros insecte qui fait des
larmes en forme de petits verres gros
comme un fil de fer orange qui mangent
les salades
ça ce sont des problèmes récurrents
quand on retourne une le pal stipule
mais le top 20 le taupin je suis moi le
taupin wild side tipul mais son décès
vers l'ain ils se développent quand vous
avez trop de matière organique d'un coup
dans le sol et c'est ce qui se passe
quand vous retournez une prairie vont
nous retourner une crise et tout le
monde m'a dit quand je me suis installé
à surtout ne t'installes pas surpris
parce que tu vas être infesté de taupins
et de petits pulls et tu feras rien de
bien parce que tout va se faire manger
par les taupes réticule et ben non c'est
faux ça va complètement bien marché de
la première n'est pas ce que j'ai pas
fais d'engorgement de matériaux ni quand
j'ai des quand j'ai détruit ma prairies
par la bâche
par contre il aurait retourné j'aurais
mis toute la matière unique du haut du
seul dans le bas et là il y aurait un
seul qui se serait un peu compact et aux
fonds du labour et le taupin son rôle
écologique c'est de recréer de la
porosité là dedans et des eaux qui
circulent et il se développe parce que
il doit refaire la porosité que n'arrive
pas forcément bien faire le ver de terre
et donc on a généralement peu de
problèmes de taux plein à un collègue
qui a été infesté par des copains parce
qu'il a une nappe affleurantes est donc
seul en gare d'angers en eau et ils
peuvent du coup aussi
à voir la tendance hydromorphes où
l'amateur unique ce bloc où ça sent la
vase l'hiver et ses soldats comment
est-ce qu'il s'est débarrassé du
problème de taupins il a mis une poule
au mètre carré comme pour les campagnols
et là ça a énormément enlever la
pression des taux plein ils ont les
publics où l'on gratte et on mangeait
tout ce qu'ils avaient et ça pendant
quinze jours et ça fonctionne voilà ce
que j'ai d'autres questions par rapport
à toutes ces semis plantations là je
parle beaucoup mais l'idée c'est de vous
donner le maximum de clés pour pour vous
lancer dans votre potager chez ou si
j'ai beaucoup de dell 10 par exemple en
toute saison est ce que c'est parce que
le savez pas moins qu'il faut qu'il faut
faire quelque chose sur le sol non les
altises et c'est la même chose
d'ailleurs sur les un peu sur les sur
les limaces les altises le problème
c'est qu'elles mangent des jeunes plants
quand vous repiquer un plan vous le
stresser obligés un plan stressé c'est
un tous les plans c'est une plante
stressé c'est tout tous les signes d'une
plante malade une plante malade est une
plante qui est prête à mourir et du coup
la plupart des ravageurs sont là pour
pour aider à accélérer à digérer tout ce
qui est en fin de vie quoi et du coup le
bla pour le problème c'est quand on
repique un plan et mais il a tous les
signes d'une plante en fin de vie parce
qu'il est langil un stress énorme du
fait du repiquage donc pour éviter on ne
peut pas trop éviter malheureusement les
problèmes au tout démarrage
parce que en fait du repiquage c'est
comme ça donc le le filet c'est vraiment
le bon outil quoi le filet c'est le bon
outil une fois que une fois que un chou
fait quinze 15 20 cm à ce moment là il
est naturellement résistants aux altis
quoi l'altiste peu fier de piqué on voit
bien ça ça pose aucun problème pour le
chou ça pose aucun problème pour le
chemin de foi c'est pareil sur la
piéride du chou a relativement peu de
problèmes de piéride du chou c'est une
fameuse une petite chenille orange
enfin surtout ouvertes verte est un
petit peu orange qui peut faire des gros
dégâts sur le chou enfin de culture un
sou sur celui dont ils poussent à une
telle vigueur que je il produit ses
fameuses protéines qui sont pas digest
par les insectes suceurs comme comme
cette fameuse chauny est donc
naturellement résistants mais au
démarrage
on a des plantes chétive le fragile
parce qu'elles sont repiqués les altises
les aime pas trop l'eau je crois elle
n'aime pas trop le temps sec les aime
pas le temps sec mais bon peu importe le
temps le temps sec vous pouvez pas trop
contrôlé et tout ça sans être obligés
d'arroser votre plan au démarrage
surtout en période sèche donc le filet
si vous êtes vraiment l'année c'était
l'année des alti ce que ces pauvres
employés donné comme ça cette année là
cette année c'était on a vu énormément
d'altis ce qu'ont mis un filet au tout
démarrage
derrière tout s'est passé comme comme
d'habitude roi ce qu'ils n'ont pas fait
ils se sont pris des bonnes des bonnes
pertes juste liés au démarrage il ya des
mains le v1 ce qu ont les mains levées
jean claude robert
allez-y activer vos micros
perso j'ai posé la question
voilà bon ben si je n'ai pas de question
à ce niveau là c'est pas mal ça veut
dire que c'est assez clair et que vous
avec ça vous êtes toutes les bases après
on va approfondir un peu le côté design
de jardin
conception tout de suite mais ça va
aller assez vite
donc le tour de jardin ce que je vous
propose c'est de voir un petit peu
comment concrètement ça peut se mettre
en oeuvre et la première chose que
j'aime bien montrer son des systèmes
très multi étages et ça c'est pire
baisse à toulouse
vous voyez à prendre au premier plan ici
un carré de pommes de terre
là il ya des couverts végétaux qui sont
en place il ya des haricots qui sont
prêts à monter sur des structures en
envoie un autre je vais vous montrer une
autre photo lastours chez lui où il est
il avance haricots tournesol aubergines
tuteuré des cdd comment dire des courses
derrière et enfin je trouve que son son
sa façon de cultiver en avançant des
plantes hôtes 20 verticale comme les
haricots sur des structures sur les
différents types de treillis les
tournesols son façon très esthétique qui
varie bien ça peut même faire des petits
points de jardin des petites et naturel
une haie de haricots c'est quand même
très très très couvrants et très très
occultant et ça fait une vraie faut une
vraie un vrai mur végétal et je trouve
que c'est très esthétique donc c'est
d'un point de vue esthétique ça
fonctionne bien le tout et tout et en
mon travail du sol seul toujours
couverts ça fonctionne assez bien
très jolie système voilà à d'autres on
voit une autre perspective avec une
association arbres et légumes
alors attention attention si vous faites
ça au nord de la loire
si vous avez des gros arbres comme celui
ci on voit qu'ils ont été relativement
régulièrement élaguer pour pas faire
trop de radon brage à la base et pas
trop concurrence et l'espace dans
l'étagé inférieur mais le loup pied
ferait trop d'ombré en normandie pour
des légumes on n'a pas assez de soleil
au nord de la loire pour pouvoir
associer aussi proche des légumes et des
arbres de des arbres relativement haut
si on veut associer des arbres dans un
système au nord de la loire
on va mettre des des fruitiers qui vont
faire les mêmes moteurs que c'est que
c'est que ces structures avec les
haricots
on va faire des basses tiges de pommiers
de poirier très magnifiant qui vont à
terme maximum faire trois mètres qu'on
pouvoir récolter tout à la main pas
besoin d'échelle qui vont produire très
vite dès 2 3 ans maintenant il ya des
variétés qui produisent des pommes de la
deuxième année en abondance sur mais qui
sont très très nani fientes de manière à
ce que vous vous ayez de la lumière pour
vos légumes parce que c'est pas possible
on n'a pas assez de soleil chez nous
quoi alors qu'au contraire au sud de la
france d'avoir cet ouvrage est un vrai
bénéfice parce qu'au moment pendant
l'hiver
ce sont des des arbres à feuilles
caduques donc ils laissent passer toute
la lumière et pendant l'été où il ya
trop de chaleur justement ça tamponne
sacré un mot clé un microclimat et c'est
super chouette
attention aux arbres fruitiers un de
vraiment prendre des vrais basses tiges
et ne pas chercher à les rabattre
normalement un arbre si vous voulez tout
le temps le rabattre le rabattre vous
allez ça va être une lutte permanente et
ça c'est pas au bénéfice de l'arbre
et est durement donc prenez vraiment des
très basses tiges alors voilà je montre
un peu d'autres photos ça illustre bien
la productivité des systèmes sur seulles
vivent les cours les oignons sont des
cultures on a des meilleurs rendements
que le conventionnel avec la chimie de
l'ordre de 80 tonnes par hectare la cc
l'image de qu'est ce que ça veut dire 80
tonnes par hectare ça veut dire huit
kilomètres carrés parce que la courge
l'a fait déjà huit kilos il y en a une
désire juste à côté donc vous voyez le
potentiel de rendement colossal alors
qu'en conventionnel on avait plutôt à
cinq kilomètres carrés dans les
meilleurs systèmes en bio la moyenne
c'est plutôt 3 donc on voit on voit le
potentiel colossal de l'est seule vision
et surtout à travers des cultures comme
la courge et l'oignon qu'il exprime très
très bien vous le savez une photo chez
moi de culture de chou est de montrer
aussi que les choux une très belle
esthétique avec un un dégradé de
couleurs de verre qui est assez sympa
vous ferais tu ne t'es jamais autant
joué mais quoique sicile preuve
imparable pas aussi long mais on peut
déjà faire un bon quart et de voeux de
10 par dix et ccc c'est aussi pour
montrer que c'est joli des légumes qui
poussent qu'ils sont en bonne santé qui
fonctionne bien ces parcelles
d'artichaut qu'on a déjà vu sous serre
qu'est ce que ça donne alors ben en
normandie c'est vrai que tous les
légumes d'été on a plutôt tendance à
vouloir les faire sur bâche pour gagner
de la chaleur pour et en particulier
ceux dont ils ont le plus besoin de
chaleur avec l'aubergine ce avec le
poivron ça va être le melon la pastèque
et après on arrivait à faire là thomas
du haricot sans forcément bâches
ça marcherait pas vraiment grosse
prendre d'associations leurs problèmes
de rendement et de perte de rendement à
cause d'une perte de chaleur à cause du
paillage donc voilà un peu à quoi ça
peut donner sans bâche les systèmes avec
un seul on voit jamais travaillé avec la
couverture permanente ici de foin qui
était fait
alors une planche avec les rats seule
culture pose problème dont ge ont des
seules vivant à l'avouer cela aucun
problème avec cette serres de tomates
qui est que des tomates dedans
évidemment il va être plus intéressant
de faire tourner les légumes d'année en
année pour tout un tas de raisons mais
on est en train de regarder comment
alors le le proc pourquoi on va beaucoup
en nous intéressant de faire tourner les
légumes c'est comme une bonne question
alors d'abord pour ainsi une diversité
de systèmes racinaires peut-être pour
surtout à gérer des ravageurs si on a
des problèmes c'est pas moi de
doryphores sûr comme de terre le fait
tourner doryphores ça va quand même
faire tourner pendant les pommes de
terre ça va vraiment empêcher les
doryphores de se développer si vous
apprenez doryphores le plus facile à la
petite échelle celle et ramassé à la
main au bon stade mais sinon on est en
train de voir de pousser les curseurs
jusqu'où une tomate toujours au même
endroit peut pousser il n'y a pas de
raison qu'elle pousse pas toujours mais
moins parce que c'est une vivace une
pomme de terre c'est une vivace une
tomate c'est une ville à ce qui est pas
censé mourir dans nos latitudes le coup
de gel détruit la tomate mais s'il ya
pas d elle pourra pousser advitam
eternam donc
ça c'est des fausses un peu des faux
problèmes de l'agriculture non fertiles
avec des sols très fatigués sur des sols
où vivent toutes ces questions sont un
peu à revoir
l'horizon des possibles est beaucoup
plus grand mais bon a priori on va quand
même pour si on voit qu'il ya des soucis
de ravageurs faire tourner ça va être
une des premières options c'est de
changer de parcelles voilà par exemple
ici l'esthétique d'une serre divers qui
a été complètement vidé en novembre
entre octobre et décembre remplacée
et voilà l'état lasserre au mois d'avril
marsanne même où martin photo du mois de
mars chez moi avec m avec du mesclun
avec de la mâche avec de l'épinard avec
des salades avec du céleri avec de
l'oignon de l'ail et qu'on a fait
succéder aux cultures aux cultures de
tomates précédente
dans ce cas là toute façon on va dégager
les paillages le foin on va dégager le
format le mettre sur le côté on va le
mettre dans les passes pied il va se
reconstituer le paillage sur le papier
et puis ensuite on on plante en sommes
en direct comme on a vu auparavant
ici sur compost ici directement dans le
temps dans une bâche ou ont préféré
faire sur bâche est ce que les sols ont
besoin d'être couverts en hiver par une
bâche ou ça peut être parfois plus
simple
parfois on peut les repayer l'hiver les
pays à l'automne pour qu'ils restent
tous couverts et paix qui ait pas de
mauvaises herbes qui poussent à travers
on peut aussi laisser les sols enherbés
et l'hiver mais faire faire un couvert
végétal spontanée qui va rien coûté et
puis si on veut tout remettre en culture
une carotte ça va pas être possible au
printemps mais si on veut mettre toute
cette inculture une culture sur bâche
ça va être possible et s'il n'y a pas eu
trop de vivaces qui se sont mis un mois
de bâchage pourrait détruire les
annuelles qui se sont re se met
spontanément mais attention quand même
aux vivaces les vivaces comme avoir
tendance à se développer
après si on laisse le l'enherbement
spontanément revenir ça va être
peut-être une des premières à revenir
pas toujours mais attention attention
quand même
ici c'est une photo assez intéressante
c'est une cour complètement gravillonnée
ça se trouve que c'était chez ma belle
mère ma belle mère m'a dit mais j'ai
envie de faire un potager alors qu'elles
avaient une courte gravillonnée eh ben
on s'est dit on va on va cultiver
finalement or seuls on a quand même
retiré les on a retiré les graviers il y
avait un géotextile on allait enlever le
géotextile bon là on l'a rabattu sur les
parois en bois on a créé des coffrages
en bois et puis on a rempli les bacs de
broyat là on voit bien le broyat dans
les tomates dans les oignons et et puis
on arrose et puis c'est puis c'est parti
et ça nous fait un un jardin mis en
place en quelques jours seulement sur un
terrain où il y avait pas de vie puisque
n'avait pas du tout plantes
donc on voit qu'on peut adapter sa très
bien un balcon à une jardinière sans
aucun souci et ça peut être très
esthétique ça peut ça peut recouvrir les
trottoirs de deux cultures deux bacs de
légumes ça marche très très bien avec du
broyat
e
qu'est ce que je peux dire d'autre mais
bien on va où là je monte des photos de
quelqu'un qu'il faut rendre hommage qui
est dominique soltner bon j'ai pas
encore parlé jusque là qui a écrit le
guide du nouveau hardy nage jardinage
sans travail du sol son guide présente
des photos je pense aussi inspirante
avec différents paillage donc il dit
bien stop au labour
enfin stop à la bêche stop au
motoculteur mettons du foin sur nos
cultures quand on m'en fous un planton
dans le compost et ça va très bien
fonctionné alors vous voyez attention
attention ont laissé là on va parler un
petit peu de design et de la place des
bandes enherbées des allées
attention aux allées pour que il les
allées ne colonisent pas les planches il
va falloir soit 1 les tombe très
régulièrement vous voyez la pelouse elle
est tellement sur ton vu qu'elle est
quasiment jaunes tellement elle était
sûre coupé mais c'est un peu un
peut-être un indispensable pour que faut
pas qu'ils soient forcément ultra jaune
mais qu' elle soit régulièrement
entendus pour éviter d'aller de
s'étendre
via le chiendent qui est généralement
dans dans l'après midi dans les allées
de coloniser les planches et de d'éviter
aussi vous pouvez vous détailler les
chardons qui ce qui est pris toute la
place sous le tout sous votre bâches
l'autre solution pour ne pas être tout
le temps en train de passer la tondeuse
tous les quinze jours ça va être de par
exemple revenir à au fameux jardin de
curé de mettre une planche une planche
semi intérêt à empêcher physiquement les
racines
dalé colonisé vos vos plants de légumes
donc mettez une planche et pas forcément
besoin de buts et alors si vous mettez
en butte à presles avantages du système
précédent que c'est que sa hauteur
une mamie pour être très très bien
s'occuper de ce type de jardin parce
qu'on pourrait remettre une planche de
plus et avoir quelque chose qu'ils
soient auteurs hauteur sans se baisser
donc on gagne on gagne en confort pour
le dos mais même tout à plat on va
enfoncer une planche qu'il faudra
peut-être changer tous les dix quinze
ans parce que va pourrir
mais qui va clairement empêché l'herbe
de coloniser et d'avoir quelque chose on
allait en herbe et après je montrerai
peut-être aussi je vous renvoie vers les
jeux j'ai découvert ça s'est récemment
richard perkins qui sur youtube propose
un dit un autre un autre style en en
tout tout sur compost tout sur tout les
allées sur broyat alors l'idée en suède
donc il a dû bois ago il est il a dû
bois à gogo et vous voyez toutes ces
années enfin pas tout mais j'avais vu
des là vous voyez toutes les allées
elles sont elles sont en croyable pour
les amis du broyat partout donc souci
très très esthétique
c'est assez joli que je vous montre un
peu voilà il est dans ses planches vous
voyez son jardin partout il a mis du
broyat est
quelque chose de très esthétique aussi
pour une autre alternative à l'aller
gazonné mais moi j'ai aucun problème
avec la lega zone et 6 soit on la coupe
régulièrement soit on l'a on met des
planches pour pour empêcher on pourrait
aussi tous les ans si on avait envie
mais c'est un peu long faire un coup de
bêche pour couper toutes les racines
mais ce serait un coup de sous sol aux
mais c'est pas si facile que ça donc là
vous voyez notre alternative toutes les
planches tout les toutes les tous les
pass pied son panier et c'est très
esthétique
c'est très joli en même temps ça renom
rin sol directement comme le fait la
prairie aussi un nourrison mais
forcément si c'est ton but ultra
régulièrement ça nourrit pas le seul
parce que ça produit rien c'est à dire
un tout jeune et ça produit plus d'un
plus de biomasse
donc mon richard park inn s'ils parlent
anglais
c'est un suédois qui parlent anglais
donc si vous les regardez ces vidéos
jeux faudra peut-être mettre les sous
titres avec la traduction en français là
vous pouvez je vous montre un peu là sur
youtube comment vous pouvez traduire
automatiquement sélectionné le français
mais ça vous tout seul marche assez bien
c'est assez compréhensible si vous
voulez lire des petites vidéos là donc
wild free market gardening comment notre
approche sans travail du sol pour
obtenir un jardin ce sens en mauvaises
herbes marines et nous les avons donc un
petit voilà je les aime bien nourrir
comme ça un peu en diversité d'image
pour que vous puissiez créer votre
jardin qui correspond au mieux à ce que
ce qui vous plaît
ce qui vous parle ce que vous appréciez
ya aussi un autre
un autre commandant d'autres personnes
qui sont des vidéos assez sympa oui
alors je reviens juste après ouais
depuis le canada qui s'appelle battu
miami et sept canadiens qui paraît y
font des vidéos assez sympa sur du genou
mais le lien là dans le alors je serai
pas dire rien mais je vais vous décrire
ça
voilà c'est un métier alors je vais en
montrer d'autres vidéos le jeu continue
sur soltner jusque là je parlais des
halles et ça m'a fait dévier sur perkins
avec ses allées à les bois je montre des
images ou en fait tu n'utilises pas que
du compost il utilise des feuilles ils
utilisent différentes différents types
de paillage et puis on voit
esthétiquement ce que ça donne je vous
laisserai le power le diaporama les
photos vous pourrez regarder ça le plus
tranquillement il est aussi c'est le
seul moment où j'ai parlé de couverts
végétaux
il propose une technique très simple
pour mettre en place des couverts
végétaux qui réussissent très bien et du
coup ils vous vous dis voilà en trois
mois je vous fais un couvert végétal qui
fermait de 52 ans donc ça c'est du
couvert végétal ça me plaît ça me parle
les couverts végétaux pour moi sont
difficiles à réussir de ce qu'il faut
les arroser il faut passer du temps il
faut trouver les graines
alors lui dit d'année en année vous
allez pouvoir produire vous même vos
graines
c'est génial
il vous donne la recette mais moi je
suis tout aussi à l'aise avec
l'enherbement spontanée de dire je
laisse mes cultures sera en herbe et en
prairie ça fait pas des biomasses forte
aérienne mais ça fait des biomasses
racine est extrêmement puissante et vers
détruit par la bâche et je je je fais
comme ça le couvert végétal peut aussi
se faire mais il faut savoir bien
maîtrisée et je vois pas mal de
difficultés par rapport à ça si on a de
l'eau si on a des graines n'est que
11ème salagou et ça marche comme quand
même assez bien les couverts végétaux
voilà voilà pour notre ami soltner et je
vous renvoie là vers d'autres chaînes
youtube de potagers amateurs qui font
référence aux travaux de maréchal de
l'air de terre production en particulier
damien de kars et le potage east
bannière de car s'il est ici et le
prothésiste il est en bas et puis aussi
le fameux potager du paresseux qui qui
est cadet kabati un jardin que à partir
du ruy là pour lui avec le foin qui
marchent malheureusement c'est faux tout
type de moteur gagne et tout marche il
dit pas qu'il ya que le foin qui marche
il dit que le foin est le meilleur de
toutes les matières organiques
les broyats ça fonctionne très bien des
pillages de luzerne ça marche très bien
des mélanges gazon paris ça marche tout
aussi bien que mes mais en tout cas
c'est inspirant s'inspirant et il ay la
montée sera tout seul dans son coin donc
c'est très bien c'est très bien ça fait
plaisir à voir que des gens arrivent aux
mêmes résultats que nous dans leur coin
on a démarré chez aussi historique qui
compte trente ans quarante ans
d'expérience et qui ont fait finalement
eux mêmes du du maraîchage son travail
du sol avec une couverture permanente
des solides ils sont arrivés par leur
propre raisonnement leur propre logique
et ça fait plaisir à voir
je vous donne aussi en bonus
en bonus un bonus le lien vers une
banque photo qui est dans le tchat
alors ici voilà voilà
alors sur cette banque photo en fait
c'est la banque photo la banque d'image
de maraîchage se levant je vous la
montre à quoi ça ressemble ici donc des
photos de tous de matières organiques
dit ignares technique
moi je vais vous montrer des plans
larges desjardins mois de il y en a déjà
pas mal qu'on a déjà vu et donc vous
voyez encore une diversité encore de 2,2
points de vue vous pourrez vous balader
un peu la danse c'est quand même assez
intéressant pour se faire encore une
fois l'oeil et voir à quoi ça peut
ressembler un le non travail du sol la
couverture permanente et je pense que
c'est très important quand on quand on
veut réussir quelque chose de voir tout
de suite le résultat final de voir à
quoi doit ressembler ce que l'on va
faire et c'est pour ça que je passe
autant de temps à vous montrer une
diversité de deux photos de et de vidéos
possible allez aller chercher un ben
voilà on a fait un peu le tour de plus
de tous les jardins de morphine à des
n'a encore d'autres on pourrait en citer
de nombreux autres types de jardins mais
de ceux qui sont qui sont parlants vous
en trouverez forcément d'autres je passe
je pense par exemple à jean martin
fortier etc etc
je vous laisse découvrir ça plus en
profondeur vous avez toutes les
références et puis j'ai fini ma
présentation il ya une autre question à
laquelle je n'ai pas répondu en passant
tout à l'heure qui est celle de
agathe par rapport au bac est ce qu'il
ya des verts dans les bacs
bah oui les mêlées spontanément les
verts reviennent alors s'ils voulaient
forcer le trait chrome était une commune
vers de terre dans le bec mais
spontanément ça revient assez bien quoi
pour remettre une poignée aller dans un
tas de fumier met une poignée de vers de
fumier dans votre bac ça va ça va que
est décédé c'est pas exactement les
mêmes vers que les différents types de
vers les années cycle et les épis j'ai
les endosser mais ils vont plutôt
tendance à revenir spontanément d'une
manière ou d'une autre et vous pouvez
les aider en mettant quelques voilà

En crowdfunding sur
Partager sur :